Les États-Unis entraîneront des rebelles syriens

0

Les États-Unis vont considérablement intensifier leur soutien à l’opposition syrienne, rapporte le New-York Times, en aidant à former des rebelles sur une base au Moyen -Orient et  en fournissant pour la première fois aux groupes armés rebelles de l’aide et de l’équipement pour leur campagne militaire, même s’il ne s’agit pas d’armes à proprement parler.

Em matière d’équipement pour le combat, les Américains envisagent même la fourniture de gilets pare-balles et de véhicules blindés.

La mission de formation, déjà en cours, représente pour sa par l’implication américaine la plus sérieuse dans le conflit syrien jusqu’à maintenant, même si on se connaît pas la taille et la portée de la mission, pas plus que son «pays d’accueil».

Par ailleurs, le nouveau secrétaire d’État américain, John Kerry,  a également prévu augmenter l’aide financière directe.

Les États-Unis vont donner 60 millions de dollars de plus à l’opposition syrienne et fournir aide médicale et nourriture aux rebelles syriens, a-t-il  annoncé jeudi 28 février à la conférence des «Amis du peuple syrien» à Rome.

«Les États-Unis vont fournir 60 millions de dollars d’aide non létale pour soutenir les efforts de la Coalition de l’opposition syrienne dans les prochains mois», a déclaré le chef de la diplomatie américaine. «Il y aura une aide directe aux rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) sous forme d’«aide médicale et de nourriture».

Quant à eux, les 10 autres pays de la conférence des «Amis du peuple syrien» ont aussi promis plus d’aide politique et matériel» à l’opposition syrienne. «Les ministres ont promis plus de soutien politique et matériel à la Coalition (nationale syrienne), représentant unique et légitime du peuple syrien et à apporter plus d’aide concrète à l’intérieur de la Syrie», dit le communiqué commun des ministres des pays réunis à Rome.

Les pays amis de la Syrie, dans le communiqué, «ont souligné la nécessité de changer l’équilibre du pouvoir sur le terrain» et déplorent «les livraisons continues d’armes au régime [d’Al-Assad] par des pays tiers», en référence à la Russie qui continue de livrer armes et munitions au régime syrien.


Le point de presse du secrétaire d’État américain John kerry, à Rome, jeudi 28 février (Vidéo: Department of State)

Lire l’article du New-York Times >>

À lire aussi:

La France et les Etats-Unis face aux «nouvelles opportunités» >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.