OTAN: vers un maintien des effectifs en Afghanistan

0
La réunion des ministres de la Défense des pays de l'OTAN au siège de l'organisation internationalel, à Bruxelles, les 21 et 22 février (Photo: Glenn Fawcett, DoD)
La réunion des ministres de la Défense des pays de l’OTAN au siège de l’organisation internationalel, à Bruxelles, les 21 et 22 février (Photo: Glenn Fawcett, DoD)

L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) serait prête à maintenir et financer les effectifs de l’armée afghane à hauteur de 350 000 hommes jusqu’en 2018, selon des responsables de l’Alliance, réunis ce jeudi à Bruxelles.

Le sommet de Chicago, en mai 2012, avait pourtant accouché d’une décision commune : réduire de manière progressive à 228 500 le nombre de militaires et policiers afghans pour maintenir la sécurité dans le pays.

Mais, ce jeudi, un nouveau consensus est venu agrémenter la réunion des ministres de la Défense des pays de l’OTAN, organisé à Bruxelles. Une réunion à laquelle assistait notamment le ministre afghan de la Défense, Bismullah Mohammadi.

Plusieurs responsables de l’Alliance atlantique ont ainsi assuré, à l’issue de ce sommet, que les pays membres réfléchissaient sérieusement à maintenir les effectifs des forces de sécurité afghanes à 352 000 jusqu’à la fin 2018.

Une responsabilité de la communauté internationale, selon le secrétaire général de l’OTAN

Car à la fin de l’année 2014, le retrait final des troupes américaines va marquer la fin de l’intervention militaire internationale en Afghanistan. Mais à l’issue du retrait total des troupes de l’OTAN, les Alliés ont décidé de financer le budget des forces afghanes.

Le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, s’est dit confiant quant à la capacité de financer 350 000 militaires et policiers après 2014. Il a néanmoins affirmé qu’il ne s’agissait pas d’une responsabilité seulement de l’OTAN mais de la communauté internationale.

Le coût pour maintenir 352 000 hommes en 2013 a été évalué à 6,5 milliards $. Les Etats-Unis financeraient à hauteur de 5,7 milliards $ contre 300 millions pour les Alliés et 500 millions pour le gouvernement afghan.

A lire aussi:

Afghanistan, Ukraine et capacités militaires au menu du sommet de l’OTAN >>

Sommet de l’OTAN: le Canada quittera bien l’Afghanistan en 2014 >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.