Russell Williams transféré au pénitencier de Port-Cartier

0
(Photo: MDN)
(Photo: MDN)

Selon des informations obtenues par l’animateur de LCN Claude Poirier, l’ex-colonel des Forces canadiennes Russell Williams, condamné à la prison a vie pour deux meurtres et des agressions sexuelles, a été transféré au pénitencier de Port-Cartier sur la Côte-Nord.

Russell Williams, purge actuellement une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Alors commandant de la base de Trenton (Ontario), il est arrêté en février 2010 pour le meurtre de la caporale Marie-France Comeau et de Jessica Loyd, puis condamné en octobre de la même année à deux peines de prison à vie pour meurtres au premier degré, deux sentences de 10 ans de prison pour agressions sexuelles, et 82 sentences d’un an de prison pour cambriolage. Il a également été expulsé des Forces canadiennes, sa biographie retiré du site du ministère et son uniforme brûlé.

Suite a sa condamnation, il se trouvait au pénitencier de Kingston (Ontario) et aurait donc était transféré, en prévision de la fermeture du pénitencier, à celui à sécurité maximale de Port-Cartier (Québec).

Selon des informations recueillies par 45eNord.ca, plusieurs facteurs peuvent intervenir dans le transfert d’un prisonnier:

  • la sécurité du prisonnier et le travail qu’il y a faire pour sa réhabilitation
  • l’évaluation des risques qui comprend notamment un changement dans le comportement du prisonnier pouvant compromettre la sécurité publique

Service correctionnel Canada a toutefois refusé de confirmer l’information.

«En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, Service correctionnel Canada n’est pas en mesure de donner des détails concernant un détenu spécifique», a dit le porte-parole du service correction, Serge Abergel.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.