Syrie: l’UE prolonge les sanctions, mais assouplit l’embargo sur les armes

0
(Photo: The Council of the European Union)
(Photo: The Council of the European Union)

L’Union européenne a décidé lundi d’assouplir l’embargo sur les armes en Syrie, sans se prononcer sur la levée de l’embargo réclamée par Londres.

Cette décision, fruit d’un compromis entre les ministres des Affaires étrangères des 27, est une victoire pour le Royaume-Uni qui militait en ce sens. Mais de nombreux États membres craignent que cet amendement ne fasse qu’attiser le conflit et que ces armes tombent entre de mauvaises mains.

Catherine Ashton, la Haute Représentante de l’Union a déclaré que l’UE a «convenu d’étendre les sanctions contre la Syrie pour trois mois de plus. Mais nous les avons amendées pour permettre un plus grand soutien non létal et une assistance technique pour la protection des civils.»

Elle n’a toutefois pas précisé quelle forme pouvait prendre ce soutien, indiquant cependant que des experts allaient fixer son cadre légal afin qu’il soit acceptable pour tous les pays membres de l’UE.

On pourrait notamment autoriser la livraison de moyens de protection, comme des casques, des moyens de financement ou d’entraînement.

«Le but n’est pas de combattre des djihadistes au Mali pour fournir des armes aux djihadistes en Syrie», a déclaré le ministre des affaires étrangères de Belgique Didier Reynders, en faisant référence à la présence de militants islamistes radicaux parmi les combattants.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.