AQMI ouvre un compte Twitter et poste un message pour les familles des otages

0
Al Andalus media, la «branche» communications d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Photo: Twitter)
Al Andalus Média, la «branche» communications d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Photo: Twitter)

Le «service de communication» d’Al-Qaïda en Afrique du Nord a lancé son compte Twitter jeudi 28 mars en offrant des «bonnes nouvelles» à ses partisans et en postant un message à l’intention des familles des otages français détenus par les terroristes, rapporte le groupe de surveillance SITE.

Le SITE Intelligence Group, qui a succédé au Search for International Terrorist Entities Institute, est une organisation non-gouvernementale basée aux États-Unis qui dépiste l’activité sur Internet des organisations terroriste.

«Nous envoyons de bonne nouvelles pour notre communauté musulmane en général et ses fils, particulièrement les partisans des moujahidines en particulier», écrit Al-Andalus Media Foundation sur son compte Twitter.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), avait d’abord ouvert son compte Twitter une première fois le 16 Mars et le lendemain posté deux messages qui ont été supprimés par la suite, selon le groupe de surveillance SITE.

Dans le premier message, AQMI écrivait :«Est-ce que les musulmans vont rester silencieux sur ce qui arrivent à leurs frères dans la foi en termes de mise à mort, d’emprisonnement et de déplacement, ou vont-ils se venger?»

Dans le deuxième,. Il écrivait : «Est-ce que les Français réussiront à convaincre [le président François]Hollande de préserver la vie des otages? »»

Jeudi 28 mars, trois nouveaux messages ont été affichés sur le flux Twitter, y compris l’annonce par Al-Andalus du lancement de son nouveau compte sur le site de micro-blogues.

Un autre message, rapporte encore le groupe SITE, était destiné au peuple français et aux familles des otages français détenus par le groupe terroriste.

 

Le 24 Mars, AQMI avait réitéré la menace de tuer ses otages français et avait demandé à leurs familles de faire pression sur le gouvernement français pour qu’il de mette fin à son opération militaire contre les islamistes radicaux qui avaient pris le contrôle du nord du Mali.

Al-Qaida au Maghreb islamique ou AQMI, affilié au réseau Al-Qaida, est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis, de l’Australie et de la Russie. Elle est aussi sanctionnée par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Les racines du groupe se trouvent en Algérie, mais sa zone d’opération actuelle s’étend à toute la région désertique du Sahel, des régions semi-arides du Sahara jusqu’à certaines parties de la Mauritanie, du Mali et du Niger.

Djamel Okacha en serait devenu le chef après la mort de Abdelhamid Abou Zeid, tué en février au Mali.


Une vidéo mise en ligne par Al Andalus Média, la «branche communication» d’AQMI, en février 2013

À lire aussi:

Comment les terroristes communiquent par internet sans se faire prendre >>

Djamel Okacha désigné par AQMI pour succéder à Abou Zeïd tué au Mali >>

Mali: AQMI dit avoir exécuté un otage français >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.