Armée américaine: 6 milliards $ de matériels resteront en Afghanistan

0
L'armée américaine prévoit de laisser 6 milliards $ d'équipements en Afghanistan après 2014 (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
L’armée américaine prévoit de laisser 6 milliards $ d’équipements en Afghanistan après 2014 (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

En Afghanistan, le retrait progressif des forces de l’OTAN se profile à l’horizon 2014. Si quelques troupes de l’Alliance atlantique continueront d’épauler l’armée afghane, les États-Unis prévoient également de laisser 6 milliards $ de matériels sur place.

«Notre guerre en Afghanistan sera terminée à la fin de l’année 2014», rappelait le président américain Barack Obama, lors de son discours sur l’état de l’Union, le 12 février dernier. D’ici 22 mois, les 60 000 soldats de l’armée américaine encore présents en Afghanistan auront tous quitter le pays.

Mais l’engagement des États-Unis ne prendra pas définitivement fin à ce moment-là. Car Washington prévoit de laisser quelques 628 000 pièces d’équipement d’une valeur de 6 milliards $ sur le sol afghan.

Pour autant, à en croire les informations révélées par le journal américain Foreign Policy, l’armée américaine compte laisser cet équipement car ce dernier s’avère soit obsolète, soit non rentable à rapatrier.

21 milliards $ de matériel rapatriés

Par ailleurs, environ 757 000 pièces d’une valeur de 21 milliards $ rentreront aux États-Unis. Pour l’un des porte-paroles de l’armée au Pentagone, Wayne Hall, «nous allons ramener ces équipements qui serviront à supporter l’armée», dans des propos rapportés par Foreign Policy.

Selon un porte-parole de la Force internationale d’assistance et de sécurité (ISAF) de l’OTAN, l’armée américaine doit notamment rapatrier près de 28 000 véhicules et remorques hors d’Afghanistan.

«Dans le cas où l’équipement n’est pas nécessaire aux besoins de l’armée ou les coûts de transport dépassent la juste valeur marchande, le matériel sera donné ou on en disposera», a-t-il précisé.

Deux convois sont déjà passés par le Pakistan

Au cours du mois de février, l’armée américaine a, d’ores et déjà, débuté le rapatriement de son matériel. Deux convois de 25 conteneurs ont ainsi franchi la frontière pakistanaise aux postes de Chaman et de Torkham, le 10 février dernier, selon un porte-parole de l’ISAF, le colonel Carroll.

«C’était un ballon d’essai. Nous testions l’usage de cette route», a-t-il déclaré, ajoutant que les États-Unis et l’ISAF devront «utiliser tous les chemins possibles» pour «transporter d’énormes quantités de matériel hors d’Afghanistan».

Il a également précisé qu’il s’agissait de la «première cargaison américaine» venue d’Afghanistan et transitant par le Pakistan depuis juillet 2012. Un premier passage qui ouvre la voie au reste du rapatriement de matériels après plusieurs mois de relations diplomatiques houleuses entre le Pakistan et les États-Unis.

Si les membres de l’OTAN prévoient de financer l’armée afghane au-delà de 2014, le retrait des troupes internationales doit être terminé à la fin de l’année prochaine. En attendant, les États-Unis rapatrient progressivement mais pas totalement leur soutien logistique.

A lire aussi:

Du matériel militaire toujours coincé en Afghanistan >>

Matériel militaire canadien à rapatrier d’Afghanistan : vol et chaos à Karachi >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.