Bachar al-Assad accuse le gouvernement britannique de vouloir armer les «terroristes»

0
Le président syrien reste persuader que le conflit touchant le pays depuis près de deux ans va se régler par une victoire du régime sur la rébellion (Photo: capture CNN)
Le président syrien accuse la Grande-Bretagne de vouloir armer les terroristes dans son pays (Photo: capture CNN)

Dans une interview accordée au journal britannique The Sunday Times, le président syrien Bachar al-Assad accuse Londres de vouloir armer les «terroristes» en Syrie.

Il s’interroge notamment sur l’envoi d’armes: «Comment peut-on s’attendre à ce qu’ils réduisent la violence alors qu’ils veulent envoyer du matériel militaire aux terroristes et n’essaient pas de faciliter le dialogue entre Syriens».

«Pour être franc, la Grande-Bretagne a joué un rôle notoirement non constructif sur plusieurs questions depuis des décennies, des siècles diront certains – je vous parle de la perception qu’on en a dans notre région, poursuit le dirigeant syrien dans cet entretien aussi diffusé sur la chaîne britannique Sky TV. Le problème avec ce gouvernement, c’est que sa rhétorique creuse et immature ne fait que souligner cette tradition d’hégémonie agressive», dit-il.

«Je pense que la Grande-Bretagne travaille contre nous, et travaille contre les intérêts du pays lui-même. Ce gouvernement agit de manière naïve, confuse et irréaliste. S’il veut jouer un rôle, il doit changer cela, agir de manière plus raisonnable et responsable», déclare le président syrien dans un anglais quasi-parfait.

De son côté, le gouvernement britannique de David Cameron s’est dit favorable à une augmentation de l’aide aux rebelles syriens et à une levée de l’embargo européen sur les armes.

Mi-février, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé d’autoriser un soutien plus important à l’opposition, mais sans se prononcer sur une levée de l’embargo sur les armes.

Jeudi, les États-Unis se sont engagés à fournir pour la première fois une aide directe aux rebelles syriens. Ces derniers n’ont cependant pas obtenu les armes qu’ils demandaient.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.