Canada au Mali: encore quelques semaines supplémentaires

0
Des jeeps francaises sont en train d'être chargées à bord du CC-177 canadien, le 22 janvier à la Base aérienne 125 Istres-Le Tubé à Istres, en France (Photo: Sergeant Matthew McGregor, Canadian Forces Combat Camera © 2013 DND-MDN Canada)
Des jeeps françaises sont en train d’être chargées à bord du CC-177 canadien, le 22 janvier à la Base aérienne 125 Istres-Le Tubé à Istres, en France (Photo: Archives/DND-MDN Canada)

Sa mission devait s’achever vendredi 15 mars, mais l’avion de transport canadien CC-177 prêté a la France continuera de voler entre le Mali et la France pour encore quelques semaines selon nos informations.

Le premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé jeudi 14 que le Canada prolongeait pour aussi longtemps qu’il le faudra le prêt de l’avion afin de soutenir les efforts de la France qui lutte contre les rebelles islamistes au Mali, précisant également être «en discussion avec pas seulement mes collègues ministériels, mais aussi notre caucus et les partis de l’opposition» a propos d’une autre aide additionnelle.

Une source proche du dossier a indiqué a 45eNord.ca que la prolongation n’est «qu’une question de semaines et non de mois, car on l’utilise déjà de moins en moins».

Le Canada a mis a la disposition de la France un de ses quatre avions CC-177 et a renouvelé sa mission a plusieurs reprises. Les quelques 40 membres d’équipage et techniciens font régulièrement des allers-retours entre la base aérienne 125 Istres-Le Tubé, dans le sud de la France et Bamako, au Mali.

Le premier ministre Harper avait rapidement précisé que les membres des Forces canadiennes ne participeraient à aucune intervention directe contre des forces rebelles au Mali.

En visite officielle au Canada, le premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a remercié a plusieurs reprises le gouvernement fédéral pour le prêt de l’avion et son appui politique, soulignant au passage qu’évincer les terroristes au Mali est un élément essentiel pour la paix et la sécurité internationale.

(Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
(Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Lors d’une conférence de presse conjointe avec la première ministre du Québec Pauline Marois, M. Ayrault a dit que «ce processus à la fois militaire, ce processus à la fois politique, doit conduire au retrait progressif des troupes françaises, qui devrait commencer fin avril, relayé donc je l’ai dit par les troupes africaines, et ce qui devrait également conduire à un changement au niveau des Nations Unies pour transformer la résolution qui avait donc été adoptée et qui pourrait déboucher sur une opération de maintien de la paix. Si toutes ces conditions sont réunies alors effectivement le Mali retrouvera son intégrité territoriale, retrouvera le chemin de la démocratie, retrouvera le chemin du développement, et c’est aussi la sécurité de toute une région qui est en cause, celle des pays de l’Afrique de l’ouest, mais c’est aussi notre propre sécurité qui est en cause».

Finalement, M. Ayrault a rappelé que les troupes françaises vont commencer a se retirer au mois d’avril et qu’une opération de maintien de la paix des Nations Unies était possible pour le mois de juillet.

À l’issue d’une rencontre de travail avec le premier ministre français, la première ministre du Québec a d’ailleurs offert les services du Directeur général des élections du Québec pour aider à la tenue d’élections libres au Mali en juillet prochain.

À lire aussi:

En visite au Canada, le premier ministre français remercie le pays pour son aide au Mali >>

Force opérationnelle aérienne – Mali : déjà 1 million de livres de matériel transporté >>

Mali: le Canada prolonge son support logistique à la France >>

Départ du C-17 (CC-177) pour aider à l’intervention militaire française au Mali (PHOTOS) >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.