Le NCSM Regina de retour à la maison (PHOTOS/VIDÉO)

0

Heureux qui, comme le NCSM Regina, a fait un beau voyage… ! Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina est revenu jeudi 14 mars à Esquimalt en Colombie-Britannique, après un déploiement de huit mois où l’équipage de 225 membres a mené des opérations de sécurité maritime et de lutte anti-terroriste dans la mer d’Oman.

«Le déploiement du NCSM Regina dans la mer d’Oman démontre l’engagement indéfectible du gouvernement à un monde plus sécuritaire.» a déclaré l’honorable Kerry-Lynne D. Finlay, c.r., la ministre associée de la Défense nationale, Kerry-Lynne D. Finlay, aussi députée de la grande région de Vacouver, où est également située Esquimalt, le port d’attache du Regina.

«Je suis extrêmement fière de l’excellent travail accompli par nos marins en notre nom, au pays ou à l’étranger», a ajouté Mme Finlay «Leurs sacrifices sont au cœur de l’engagement de notre gouvernement qui a, par conséquent, la responsabilité de fournir aux Forces armées canadiennes l’équipement dont elles ont besoin pour effectuer leur travail.»

Le NCSM Regina avait quitté son port d’attache d’Esquimalt le 3 juillet 2012 pour prendre la relève du NCSM Charlottetown dans le cadre de l’opération Artemis, la contribution du Canada à la CTF-150, la flotte multinationale qui mène des opérations de lutte anti-terrorisme dans la mer d’Oman, le golfe d’Aden, le golfe d’Oman et l’océan Indien.

La frégate canadinne a à son bord 225 membres d’équipage et comprend un détachement de véhicules aériens sans pilote ainsi qu’un détachement d’hélicoptères CH-124 Sea King du 443e Escadron d’hélicoptères maritimes qui constitue l’escadre opérationnelle de Sea King de la côte Ouest située à Patricia Bay à Victoria.

«Le commandant et l’équipage du NCSM Regina méritent un accueil des plus chaleureux après avoir accompli leur mission dans la mer d’Oman», a déclaré pour sa part le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense. «Je suis fier de ce qu’ils ont accompli et je suis reconnaissant de leur professionnalisme et de leur service. Je tiens également à saluer et à remercier leur famille pour les sacrifices consentis à s’occuper du foyer en leur absence.»

Le NCSM Toronto, basé quant à lui à Halifax, a pris la relève du NCSM Regina, qui avait lui-même pris la relève du Charlotetown, basée à Halifax comme le Toronto, perpétuant ainsi la contribution du Canada à la force opérationnelle interalliée 150 dans le but commun d’assurer la paix et la sécurité maritime dans la grande région du Moyen-Orient.

Le NCSM Regina est le cinquième de douze frégates de la classe Halifax, dit le site de la Marine royale canadienne. L’ingénierie et la technologie de pointe du REGINA font de ce dernier une des plateformes les plus polyvalentes et les plus performantes du monde.

Construit par l’entreprise MIL/Davie Ltd. de Lauzon (Québec) la frégate a été mise à l’eau le 25 octobre 1991, pour prendre la direction de Halifax (Nouvelle-Écosse) et, le 2 mars 1994, la Marine a pris livraison du navire.

«Floreat Regina!», «Que Regina fleurisse!»


Opération Artemis: le NCSM Regina rentre à la maison, 14 mars 2013 (Vidéo: caporal-chef Chris Wrard, sergent Craig Fiander, Shelley Lipke)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.