Cour martiale de Darryl Watts: son avocat porte la cause en appel

0
Le major Darryl Watts risquait une peine d'emprisonnement de dix ans (Photo: extrait CTV)
Le major Darryl Watts risquait une peine d’emprisonnement de dix ans (Photo: extrait CTV)

Le réserviste de Calgary, condamné en lien à un accident mortel lors d’un exercice militaire en Afghanistan en 2010, a finalement porté sa peine et son verdict en appel.

L’avocat de Darryl Watts, Balfour Der, a confirmé vendredi que la décision du juge avait été portée en appel. Selon lui, le juge n’a pas permis au jury de prendre en compte le manque d’expérience de l’ancien major afin de déterminer s’il avait été négligent ou non.

Le 20 février dernier, Darryl Watts a été condamné à une rétrogradation au rang de lieutenant, ainsi qu’à un blâme après avoir été reconnu coupable en décembre dernier de négligence dans l’exécution de tâches militaires et d’avoir infligé illégalement des lésions corporelles.

Le réserviste avait pris part à un exercice militaire à Kandahar en février 2010, durant lequel l’explosion contrôlée d’une mine antipersonnel avait projeté des éclats, atteignant mortellement le caporal Joshua Baker à la poitrine. Quatre autres militaires avaient aussi subi des blessures.

Le supérieur du major Watts à Kandahar à l’époque de l’évènement, le major Christopher Lunney, qui avait plaidé coupable en septembre à des accusations de négligence dans l’exécution de son devoir, a été quant à lui rétrogradé au grade de capitaine et a reçu aussi un blâme sévère.

Dans cette même affaire, l’adjudant Ravensdale, a été reconnu non coupable de meurtre non prémédité en cour martiale, mais coupable de quatre autres accusations, la plus sérieuse étant l’infliction illégale de lésions corporelles. Il doit recevoir sa sentence le 18 mars prochain.

À lire aussi:

Cour martiale de Ravensdale: la défense veut lui éviter la prison, la poursuite veut quatre ans >>

Darryl Watts évite la prison mais est rétrogradé de deux rangs >>

Le major Lunney reçoit sa sentence pour la mort d’un de ses soldats >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.