Des Égyptiens manifestent pour le retour au pouvoir de l’Armée

Le référendum sur le projet islamiste de constitution divise l'Égypte (Photo: Frères musulmans
Le référendum sur le projet islamiste de constitution divise l'Égypte (Photo: Frères musulmans
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Des centaines d’Egyptiens ont manifesté ce vendredi 15 mars au Caire pour réclamer retour de l’armée au pouvoir en Égypte, alors que, deux ans après la chute d’Hosni Moubarak, le pays ne voit touujours pas la fin d’une période de transition politique difficile marquée par les heurts et la violence.

La manifestation s’est déroulée dans de la capitale à l’appel d’un collectif de militaires à la retraite et de groupes opposés au Frères musulmans, dont est issu le président en exercice, Mohamed Morsi.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant l’armée à «ne pas les abandonner», brandissant des portraits du ministre de la Défense, le général Abdel Fattah al-Sissi, alors que d’autres criaient «l’armée doit revenir», ou «À bas le pouvoir du guide», en référence à Mohammed Badie, le guide suprême des Frères musulmans.

La perspective d’une confrontation entre des milices armées et des groupes d’autodéfense dirigées par les Frères musulmans et les militaires n’augure rien de bon pour l’avenir de l’Égypte.

 Lire l’article d’Al Arham >>