Dix équipes d’étudiants en compétition pour la conception d’un satellite

0
Vue d’ensemble du satellite Sapphire dans un environnement contrôlé de purge à l’azote. (Photo: Sergent Gaétan Racine, Caméra de combat des Forces canadiennes, © 2012 DND-MDN Canada)
Vue d’ensemble du satellite Sapphire dans un environnement contrôlé de purge à l’azote. (Photo: Sergent Gaétan Racine, Caméra de combat des Forces canadiennes, Archives/© 2012 DND-MDN Canada)

La deuxième édition du Canadian Satellite Design Challenge (CSDC), le Défi canadien de conception de satellite, qui met en compétition des équipes d’étudiant pour la conception et la réalisation d’un satellite, est en bonne voie.

Au terme de cette compétition certains de ces projets deviendront réalité et s’envoleront pour l’espace.

Dix équipes canadiennes y participent cette année, de Victoria à Halifax, d’un océan à l’autre, ainsi qu’une équipe de Bologne, en Italie, qui travaillera en collaboration avec l’École Polytechnique de Montréal.

Les équipes de l’édition 2013 du Défi sont:

  • L’Université de Victoria
  • L’Université de la Colombie-Britannique
  • L’Université de Calgary
  • L’Université de l’Alberta
  • L’Université du Manitoba
  • L’Université de Waterloo
  • Carleton University / Université d’Ottawa
  • L’École Polytechnique de Montréal / Université de Bologne
  • L’Université Concordia
  • L’Université Dalhousie

Le mois dernier, près de 30 représentants des 10 équipes se sont rencontrés dans les installations de la compagnie MDA, à Brampton, en Ontario, pour un atelier de conception des engins spatiaux. L’atelier comprenait des présentations sur différents engins spatiaux et des éléments de conception de la mission, tels que les sous-systèmes de communications, les systèmes d’alimentation et l’analyse structurelle et thermique.

Chaque équipe a présenté le concept et donner un bref aperçu de sa mission. Les idées originales étaient nombreuses et variées et la charge utile  des missions imaginées par les équipes impressionnante:

. Sonde de Langmuir,pour mesurer le rayonnement

· « Voiles » Drag

· Expérience de survie biologique Tardigrade

· Matériau de structure qui s’auto-répare

· Capteur de rayons cosmiques

· Propriétés d’un matériau diamagnétique

· La cartographie de la banquise arctique par réflectométrie GPS

· Expérience lumineuse avec des bactéries

L’un des étudiants participant à la compétition, Nigel Syrotuck,  de l’Université de Victoria, déclarait il y a quelques semaines, à propos du Défi satellite, que l’idée qu’un des projets sur lesquels les étudiants ont travaillé puisse se retrouver un jour dans l’espace rend cette compétition particulièrement intéressante.

Maintenant, les équipes vont poursuivre leur travail de conception de leurs CubeSats, de  leur satellite,  et se préparer pour la revue critique de conception, qui aura lieu à la fin du mois de septembre.

L’an dernier, en 2012, c’est une équipe de l’Université Concordia, de Montréal, qui avait remporté le Défi satellite.


(Vidéo: Université Concordia)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.