Djamel Okacha désigné par AQMI pour succéder à Abou Zeïd tué au Mali

0
Djamel Okacha a été désigné par Al-Qaïda pour succéder à Abdelhamid Abou Zeïd à la tête de la branche maghrébine (AQMI) du mouvement (Photo: Archives/AQMI)
Djamel Okacha a été désigné par Al-Qaïda pour succéder à Abdelhamid Abou Zeïd à la tête de la branche maghrébine (AQMI) du mouvement (Photo: Archives/AQMI)

La chaîne de télévision algérienne Ennahar TV rapporte que l’Algérien Djamel Okacha a été désigné par Al-Qaïda pour succéder à Abdelhamid Abou Zeïd à la tête de la branche maghrébine (AQMI) du mouvement.

Il remplace le chef Abdelhamid Abou Zeïd, tué en février au Mali, mais dont la mort a été confirmée seulement samedi par la diplomatie française.

Selon plusieurs observateurs, la solide réputation de Djamel Oukacha au sein d’AQMI aurait joué en faveur de sa nomination. Mais surtout, l’homme, réputé fin stratège, ne compte pas s’opposer à Mokhtar Belmokhtar, l’autre chef de brigade d’AQMI dans le Sahel. Ce dernier, qui a revendiqué la prise d’otages d’In Amenas en Algérie, est très bien implanté au nord du Mali.

Originaire de Reghaïa dans la prefecture d’Alger, Djamel Okacha, 34 ans, au pseudonyme de Yahia Aboul Hannam, est soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat en juin 2012 d’un Américain en Mauritanie, et dans l’attaque contre l’ambassade de France en 2009, qui avait fait deux blessés. Il a été condamné à mort par contumace par le tribunal criminel de Biskra (sud algérien) pour «actes terroristes».

Présent dans le nord du Mali depuis 2004, Okacha a succédé en octobre dernier à Nabil Makhloufi comme coordonnateur d’AQMI pour le Sahel.

Si sa nomination date d’«il y a quelques jours» selon la télévision algérienne, il doit encore être confirmé dans ses fonctions par la direction d’AQMI.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.