La CIA ferait appel à Amazon pour construire un réseau «dans le nuage»

0
(Photo: Archives/iStock)
(Photo: Archives/iStock)

Le géant du commerce Amazon est apparemment en train de construire un réseau informatique dans le nuage pour… la CIA.

Le site Federal Computer Week rapporte en effet que la CIA a conclu une entente de 600 millions $ avec Amazon afin de bâtir, dans le courant de la prochaine décennie, une infrastructure dans le nuage privé pour l’aider à utiliser les technologies émergentes de manière rentable.

Les porte-parole de la CIA et d’Amazon ont, tous deux, refusé de commenter la nouvelle, mais le directeur des services informatiques de la CIA a récemment indiqué au conseil d’administration du Northern Virginia Technology Council que la CIA travaillait «avec des sociétés comme Amazon.»

Dave Powner, directeur des questions de gestion des technologies de l’information au Government Accountability Office, pense que cela ferait du sens car Amazon est connu pour fournir ce genre de service. De plus, en ces temps de restrictions budgétaire et de cyberattaques, cela permettrait à la CIA d’économiser et de consolider son réseau qui est actuellement éparpillé et donc plus difficile à défendre.

«Nous devons être en mesure de le faire en toute sécurité. Nous ne pouvons pas renoncer à la sécurité, la confidentialité, le pedigree de nos données au niveau non classifié, en raison de [la nécessité de protéger les renseignements personnels sur les utilisateurs]. Mais au niveau classifié, ce qui va revenir va être être non seulement la sécurité, mais aussi l’identification et la gestion des accès », a déclaré le directeur de la technologie de la Defense Information Systems Agency (DISA), Dave Mihelcic, lors d’un déjeuner de l’industrie en février.

De son côté, le Pentagone est justement en train de bâtir ce qu’il appelle un réseau évolutif défendable, connu sous le nom de Joint Information Environment (environnement d’information commun).

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.