L’ancien chef militaire et président pakistanais Musharraf met fin à son exil

0

L’ancien chef militaire et président pakistanais Pervez Musharraf a confirmé ce vendredi 22 mars à l’AFP, qu’il rentrerait dimanche dans son pays, où il fait l’objet de plusieurs mandats d’arrêt, après cinq ans d’exil.

La justice pakistanaise avait ouvert la voie à ce retour dans l’après-midi en garantissant à Pervez Musharraf, qui a pris le pouvoir par un coup d’État en 1999 et l’a quitté en 2008, qu’il bénéficierait d’une liberté sous caution à son arrivée.

Pervez Musharraf se trouve actuellement à Dubaï, d’où il prévoit, rapporte l’agence française, de prendre l’avion dimanche pour atterrir à Karachi, la mégalopole du sud du Pakistan.

Lire l’article sur Le Point >>

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.