Le chef du Pentagone discute défense antimissile avec son homologue russe

0
(Photo: Glenn Fawcett/DoD)
Chuck Hagel a discuté défense antimissile avec son homologue russe Sergueï Shoigu (Photo: Archives/Glenn Fawcett/DoD)

Sergueï Shoigu, le ministre russe de la Défense, a téléphoné ce lundi à son homologue américain Chuck Hagel pour lui faire part de son «désir de continuer les discussions sur la défense antimissile» à haut niveau, a annoncé le Pentagone.

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel s’est dit «d’accord» et a réaffirmé que cela constituait «une part importante des relations américano-russes».

Dans un communiqué, le porte-parole du Pentagone, George Little, a précisé que les discussions devraient se poursuivre au niveau des vice-ministres.

Le Pentagone a récemment annoncé qu’il allait restructurer le programme de bouclier antimissile de l’OTAN, destiné à faire face à une menace balistique iranienne, mais que la Russie voit comme une menace à sa sécurité.

Perçue par les observateurs à Washington comme une ouverture à l’égard de Moscou, cette décision n’est en aucun cas une «concession à la Russie», a déclaré un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

Dans son discours sur l’état de l’Union en février dernier, le président américain Barack Obama avait par ailleurs annoncé son intention de négocier avec la Russie une réduction supplémentaire de l’arsenal nucléaire des pays après l’adoption du traité START (acronyme en anglais de Traité sur la réduction des armes stratégiques) en 2010. «Nous allons engager des pourparlers avec la Russie pour rechercher des réductions supplémentaires de nos arsenaux nucléaires», avait ainsi affirmé M. Obama.

Depuis la ratification du traité START, signé le 8 avril 2010 par le président Obama et son homologue russe Dimitri Medvedev, les discussions sur le désarmement nucléaire entre les deux anciens blocs de la guerre froide sont tombées dans le sommeil.

«Le Secrétaire Hagel et le ministre Shoygu ont discuté de la transition en cours en Afghanistan, a également indiqué George Little. Le Secrétaire Hagel a assuré son homologue que le transfert des responsabilités de sécurité se déroule tandis que les capacités des Forces de sécurité nationales afghanes continuent de s’améliorer. Il a également déclaré que les États-Unis tiendront informés la Russie et toutes les parties concernées tout au long du processus. Par ailleurs, le Secrétaire Hagel a encouragé une coopération bilatérale proche sur une série d’autres questions d’intérêt commun, y compris la Syrie, la Corée du Nord et l’Iran.»

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.