Le ministre malien de la Défense accuse le MNLA d’avoir massacré 20 personnes à Mopti

0

Des éléments du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) auraient tué 20 personnes dans un village situé dans la région de Mopti, selon le ministre malien de la Défense.

Le ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, le général Yamoussa Camara, a déclaré vendredi 29 mars dans un communiqué que, dans la matinée du 19 mars 2013, des terroristes armés à bord de véhicule 4×4 ont attaqué le village de Kagna situé entre Doumboura et Dioura.

Le bilan s’élèverait, selon les sources maliennes, à vingt morts et plusieurs disparus. En plus des tueries, selon ces sources, des viols ont été perpétrés, des populations spoliées de leurs biens: deux véhicules pick-up ont été emportés, indique un communiqué du ministre malien de la Défense.
Selon le communiqué du ministre malien de la Défense «Ils ont jeté deux villageois dans un puits; braqué deux véhicules de transport public qu’ils ont emportés avec leurs passagers.»

LE MNLA >>

 

Par ailleurs, le 20 mars, à Ber, dans la matinée, le ministre malien soutient que des éléments du MNLA ont mis le feu aux logements de deux sous-officiers dans l’enceinte de la Garde nationale.

Le général Camara, qui tient le MNLA pour responsable de ces attaques, demande aux populations de garder le calme et assure que des actions sont en cours pour mieux quadriller les zones et mettre hors d’état de nuire les «groupes terroristes».

Il invite les populations à redoubler la vigilance et à signaler le plus tôt possible aux unités les plus proches toute infiltration d’éléments suspects.

Les forces armées et leurs alliés prennent toutes les mesures pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, conclut le texte du communiqué.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.