L’Égypte s’embrase à nouveau: un mort, plusieurs blessés

0
(Photo: Egyptian Presidency)
L’opposition ne lâche pas le président Mohamed Morsi (Photo: Egyptian Presidency)

Au moment où le secrétaire d’État américain John Kerry arrive au Caire pour discuter transition, des manifestants ont mis le feu à un commissariat à Port Saïd samedi.

Le pays est la proie d’une grave crise politique depuis plusieurs mois, les manifestants étant hostiles au président islamiste Mohamed Morsi, accusé d’accaparer le pouvoir et d’avoir échoué à régler les problèmes sociaux et économiques.

Quelque 500 manifestants ont lancé des cocktails molotov et des pierres sur le commissariat de Port Saïd (nord-est de l’Égypte), ce qui a provoqué un incendie, et bloqué l’accès aux pompiers, a indiqué le ministère égyptien de l’Intérieur dans un communiqué.

C’est la troisième semaine que Port Saïd observe un mouvement de désobéissance civile.

NOTRE DOSSIER SUR LA CRISE ÉGYPTIENNE >>


Le 26 janvier, Port-Saïd avait été le théâtre de heurts violents, avec 30 personnes tuées et 300 blessés, après la condamnation à mort de 21 personnes pour leur implication dans des violences ayant suivi un match de football l’an dernier.

Des violences similaires ont eu lieu dans tout le delta du Nil, où une personne a été tuée et plusieurs dizaines d’autres blessées dans des accrochages avec la police à Mansoura, selon un responsable de la sécurité.

Les médias locaux affirment que le manifestant est mort après s’être fait écraser par une fourgonnette de la police.

Depuis le début de l’année, les violences ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.

Le secrétaire d’État américain demande à l’opposition et au gouvernement égyptiens de trouver un terrain d’entente qui permettra au pays de sortir de sa crise.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.