Les attentats talibans font le jeu des États-Unis pour le président afghan

0
Le président Karzai accuse les États-Unis d'être de mèche avec les talibans (Photo. Pete Souza/White House)
Le président Karzai accuse les États-Unis d’être de mèche avec les talibans (Photo. Pete Souza/White House)

Le président afghan Hamid Karzai a déclaré ce dimanche que les talibans font le jeu des États-Unis en menant des attentats-suicides en Afghanistan.

Selon lui, États-Unis et talibans discutent hors du pays dans le dos des autorités afghanes.

«L’Amérique dit que les talibans ne sont pas ses ennemis et qu’elle n’est pas en guerre contre eux. Pourtant, les talibans, sous ce nom, intimident chaque jour notre peuple», s’est insurgé le chef de l’État afghan dans un discours.

En référence aux attentats-suicides de la veille, alors que le secrétaire à Défense américain Chuck Hagel est en visite, Hamid Karzai a dit que «les bombes qui ont été activées n’ont pas servi à montrer leur force à l’Amérique, mais à la servir. Cela a servi leur slogan pour 2014, qui nous effraie et dit que s’ils [l’armée américaine] ne restent pas ici, notre peuple sera éliminé».

La Force internationale d’assistance et de sécurité (ISAF) et la délégation américaine accompagnant Chuck Hagel ont immédiatement réagi et condamné les propos du président Karzaï.

«C’est catégoriquement faux, nous n’avons aucune raison d’être de mèche avec les talibans», a déclaré le général américain Joe Dunford, commandant de l’ISAF, lors d’une conférence de presse, ajoutant avoir plus que combattu dans la dernière décennie et «versé trop de sang […] pour que l’on puisse penser que la violence et l’instabilité soient à notre avantage».

Depuis le début du conflit fin 2001, ce sont plus de 2100 Américains et 1080 soldats de l’OTAN qui ont été tués en Afghanistan.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.