L’île de Baengnyeong, qui sépare les deux Corées, dans le collimateur de Kim Jong-Un

Le dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong-Un, a désigné l’île de Baengnyeong, une petite île sud-coréenne proche de la frontière maritime entre le Sud et le Nord, comme première cible en cas de conflit, rapporte la presse officielle nord-coréenne.

Depuis la signature de l’armistice qui a mis fin à la guerre de Corée, en 1953, l’île, qui compte quelque 5 000 habitants et abrite plusieurs unités militaires, sert en effet de point de démarcation maritime en Mer Jaune entre les deux Corées.

L’île de Baengnyeong sera la première visée par l’armée nord-coréenne en cas de conflit, a donc annoncé leader nord-coréen.

C’est d’ailleurs au large de Baengnyeong que, le 26 mars 2010, une torpille lancée par un mini-sous-marin nord-coréen avait coulé la corvette sud-coréenne ROKS Cheonan, qui transportait 104 personnes, tuant ainsi 46 marins sud-coréens.

Lire l’article dans Le Monde >>


L’île de Baengnyeong Island, au centre des querelles entre les deux Corées (Vidéo: Luke Cleary)