Nucléaire: Obama appelle l’Iran à «prendre des mesures immédiates»

0
Lors de son discours, Barack Obama a annoncé le retrait de 34 000 soldats d'Afghanistan d'ici la fin 2013 (Photo: White House)
Le président américain, Barack Obama, doit se rendre en Israël à partir de mercredi pour une visite officielle (Photo: Archives/White House)

À deux jours de sa visite en Israël, le président américain, Barack Obama, a appelé, ce lundi, le régime de Mahmoud Ahmadinejad à réduire les tensions nées de son programme nucléaire.

S’exprimant comme chaque année pour Norouz, la fête du Nouvel an iranien, le chef d’État américain a tenu à s’adresser aux populations iraniennes, assurant que le temps était venu pour Téhéran «de prendre des mesures immédiates et significatives pour réduire les tensions et œuvrer à une résolution durable de la question nucléaire».

Au cours d’une vidéo sous-titrée en persan, Barack Obama a également évoqué ses tentatives successives de rétablir des relations diplomatiques avec l’Iran, rompues depuis la révolution islamique depuis 1979. Face aux sanctions de la communauté internationale sur l’opacité du programme nucléaire iranien, le président américain s’insurge ainsi que «les Iraniens aient payé un prix aussi élevé que superflu à cause du refus de vos dirigeants de traiter ce dossier».

Assurant vouloir privilégier une solution diplomatique à ce conflit épineux, Barack Obama avait rappelé, la semaine dernière, dans une entrevue à la télévision israélienne, qu’il conservait «toutes les options sur la table», prévenant ainsi l’Iran que la communauté internationale réagirait à toutes menaces nucléaires.

À lire aussi:

Nucléaire iranien: «une provocation» pour la communauté internationale >>

L’Iran aura l’arme nucléaire dans «un peu plus d’un an» selon Obama >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l’Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d’une licence en Information­-Communication, Gaëtan s’intéresse aux enjeux internationaux à travers l’analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.