RDC: transfert imminent du chef rebelle Bosco Ntaganda à La Haye

0

Le général congolais rebelle Bosco Ntaganda, qui s’est livré lundi à l’ambassade des États-Unis au Rwanda, sera transféré à la Haye «dans les deux jours», a déclaré mercredi 20 mars à Paris la procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda.

Bosco Ntaganda, surnommé «Terminator», est accusé par la CPI de divers crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, commis entre septembre 2002 et septembre 2003 dans l’Ituri (nord-est de la RDC), ainsi que de crimes dans la province orientale du Nord-Kivu, où il était présumé être le chef militaire de la rébellion du M23, qui s’est depuis scindé en deux factions rivales.

Avant de se livrer à l’ambassade américaine à Kigali, lundi 18 mars, le chef rebelle, mis en déroute par la faction ennemie, avait traversé la frontière rwandaise la veille avec ses hommes.

Lire l’article dans Libération >>


La reddition de Bosco Ntaganda (Vidéo : Info-Afrique)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.