Soutien de la Défense au centre commémoratif naval NCSM Sackville

1
Le NCSM Sackville à l'accosatage (Photo: Marine royale canadienne)
Le NCSM Sackville à l’accostage (Photo: Marine royale canadienne)

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a annoncé ce dimanche 3 mars une contribution de 240 000 $ au Fonds de commémoration de la marine canadienne pour le navire de commémoration NCSM Sackville et le projet de commémoration de la marine canadienne. .

Le Fonds de commémoration de la marine canadienne a été mis sur pied en 1982 par un groupe de retraités de la Marine royale canadienne voulant trouver un moyen de préserver l’histoire de la marine et, en 1985, le gouvernement du Canada a désigné NCSM Sackville «monument commémoratif naval officiel du Canada, voué à la transmission de l’histoire de la Marine royale canadienne et à la préservation du patrimoine naval en temps de guerre.»

Le NCSM Sackville, mise en service le 29 décembre 1941, est l’une des plus de 120 corvettes construites au Canada pendant la Seconde Guerre mondiale qui avaient pour mission d’escorter les convois de navires marchands d’Europe et d’attaquer les sous-marins allemands.

«Le NCSM Sackville est témoin de notre passé et nous rappelle les réalisations de la Marine royale canadienne durant la bataille de l’Atlantique.», a dit le ministre MacKay lors de cette annonce.

«Les jeunes hommes qui ont sillonné l’Atlantique Nord à bord de corvettes comme le Sackville ont été essentiels à la victoire de la bataille de l’Atlantique, la principale campagne de la Seconde Guerre mondiale, a pour sa part déclaré le vice-amiral Paul Maddison, commandant de la Marine royale canadienne.

La corvette NCSM Sackville est donc devenue un centre d’interprétation décrivant la vie des marins chargés de garder les routes de navigation ouvertes entre l’Europe et l’Amérique du Nord durant la Deuxième Guerre mondiale.

Le Fonds de commémoration de la Marine canadienne a permis d’entretenir la corvette NCSM Sackville depuis maintenant 27 ans, mais les conditions météorologiques et l’environnement contribuent à la détérioration du navire et le Fonds a indiqué que la préservation à long terme du Sackville ne pourrait être assurée que si le navire était placé dans une installation d’accostage à environnement contrôlé ne contenant aucun élément corrosif.

Le Fonds a donc mis sur pied un projet visant à construire le Centre commémoratif naval sur le secteur riverain de Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour héberger le NCSM Sackville à l’abri de la dégradation environnementale grâce à du financement provenant essentiellement

La contribution du ministère de la Défense nationale est destinée à appuyer appuiera les besoins de financement pour ce projet.


Le NCSM Sackville (Vidéo: Fonds de commémoration de la marine canadienne)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire

  1. Il faut absolument préserver ce témoin de notre histoire, notre devoir de mémoire nous y oblige. Le NCMS/HMCS Sackville K 181 est la seule corvette qui a été préservée. Preuve de l’importance de ce monument de notre histoire, la compagnie allemande de modèles réduits Revell a produit un modèle réduit d’une corvette canadienne à l’échelle 1/72. J’invite les lecteurs de 45e nord à consulter sur le web:  » Revell Flower Class Corvette HMCS Snowberry K166″. Vous constaterez que ce modèle réduit est très prisé des maquettistes.

    Simon Perrault