Un jeune Tunisien s’immole par le feu à Tunis

0
IUn jeune Tunisien s'immole par le feu (Photo: Archives/Unkar)
Un jeune Tunisien s’immole par le feu (Photo: Archives/Unkar)

Mise à jour du 13/03/2013 à 10h30: Le jeune tunisien est décédé des suites de ses blessures au moment même où le gouvernement tunisien de l’islamiste Ali Larayedh a obtenu la confiance des députés.

Un jeune homme de 27 ans, Adel Khadri, s’est immolé par le feu mardi matin, 12 mars, sur l’avenue Habib Bourguiba, principale artère de Tunis.

Il était conscient mais incapable de bouger lorsque les secours l’ont transféré à l’hôpital pour grands brûlés, rapporte l’AFP. «Ses jours ne sont pas en danger, mais il a des brûlures au troisième degré à la tête et au dos. Il est sous surveillance médicale continue», a indiqué à l’agence de presse un porte-parole de la protection civile, Mongi Khadhi, expliquant que le jeune homme, originaire de Jendouba (nord-ouest) «était démoralisé, son père est mort il y a quatre ans, il a trois frères et sa famille est très pauvre».

Il s’agit là d’un geste hautement symbolique en Tunisie, où la révolution de 2011 avait été déclenchée par une immolation d’un jeune vendeur de fruits ambulant à Sidi Bouzid

Cet acte de désespoir survient aussi aussi le jour où le nouveau premier ministre désigné par le parti islamiste au pouvoir, l’ex ministre de l’Intérieur Ali Larayedh, et le nouveau gouvernement qu’il a formé, doivent obtenir la confiance des députés de l’Assemblée nationale constituante (ANC).


Tunisie : Un jeune tunisien s’immole par le feu à Tunis (Vidéo: Al Qarra TV)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.