Une nouvelle vidéo de la famille française enlevée au Cameroun a été diffusée

0

Des islamistes ont diffusé lundi 18 mars un message dans lequel s’exprime le chef de la famille française enlevée en février au Cameroun.

« Nous perdons nos forces chaque jour et commençons à être malades, nous ne tiendrons pas longtemps. » Dans son message, le chef de la famille française enlevée en février au Cameroun évoque les conditions « très dures » de sa captivité depuis maintenant 25 jours. Des conditions difficiles « d’autant plus pour nous qui sommes des blancs, non habitués aux chaleurs africaines, et pour les enfants ». Cet homme, qui dit s’appeler Tanguy Moulin-Fournier, et dont la voix a été authentifiée par un de ses proches, lisait un communiqué en français puis en anglais.

La famille Moulin-Fournier, qui compte quatre enfants âgés de 5 à 12 ans, leurs parents et le frère de leur père, a bien été enlevée le 19 février dans le nord du Cameroun, sur une route longeant la frontière avec le Nigeria.

Lire le compte-rendu dans Le Télégramme >>


Une nouvelle vidéo de la famille française enlevée au Cameroun a été diffusée (Vidéo: France 2)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.