Attentats de Boston: le FBI avait déjà enquêté sur le frère aîné, Tamerlan

0
Portant une casquette noire, le suspect numéro 1 des attentats de Boston, Tamerlan Tsarnaev, maintenant décédé. À l'arière, Djokhar, son frère, maintenant détenu (Photo : Boston Police Department)
Portant une casquette noire, le suspect numéro 1 des attentats de Boston, Tamerlan Tsarnaev, maintenant décédé. À l’arière, Djokhar, son frère, maintenant détenu (Photo : Boston Police Department)

Après l’arrestation de Tsarnaev, vendredi 19 avril, outre le communiqué du directeur du FBI, Robert Mueller, qui dit que la police fédérale poursuit l’enquête, la police fédérale a aussi publié un deuxième communiqué où on apprend que l’aîné des deux frères Tsarnaev, qui a été abattu dans la nuit de jeudi à vendredi, avait fait l’objet, début 2011, d’une demande d’information d’un gouvernement étranger,dont le communiqué ne révèle pas l’identité.

Le FBI précise aussi que Tamerlan Tsarnaev était un résident permanent légal et Dzhokar Tsarnaev est un citoyen américain naturalisé.

Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, est celui qui avait été désigné comme suspect 1, coiffé d’un chapeau noir, et Dzhokar A. Tsarnaev, 19 ans, comme suspect 2, coiffé d’un chapeau blanc. Tous deux sont nés au Kirghizistan.

La police fédérale américaine dit que, une fois qu’elle a appris l’identité des deux frères vendredi 19 avril, elle a examiné ses dossiers et a déterminé que, début 2011, d’un gouvernement étranger a demandé au FBI des informations sur le frère aîné, Tamerlan Tsarnaev.

La demande a déclaré qu’elle était fondée sur des renseignements qu’il était un adepte et un fervent partisan de l’islam radical , et qu’il avait radicalement changé depuis 2010 alors qu’il s’apprêtait à quitter les États-Unis pour un voyage à destination du pays d’où émanait la demande d’information, qui le soupçonnait de vouloir se joindre à des groupes clandestins non précisées.

En réponse à cette demande 2011, le FBI a donc vérifié les bases de données du gouvernement américain et d’autres informations, telles que les communications téléphoniques, l’utilisation possible des sites en ligne associés à la promotion de l’activité des groupes radicaux, des associations avec d’autres personnes d’intérêt, l’historique de ses voyages, etc.

Le FBI a également interviewé Tamerlan Tsarnaev et des membres de la famille.

Le FBI n’a pas trouvé à ce moment là de traces d’activité terroriste, aux États-Unis ou dans d,autres pays, et ces résultats ont été communiqués au gouvernement étranger à l’été 2011.

La police fédérale américaine a aussi a demandé au gouvernement étranger des renseignements plus spécifiques relativement à cette demande mais n’a pas reçu de sa part plus d’information et il semble que l’histoire en soit restée là.

Par ailleurs,le père, Anzor Tsarnaev, dans un entretien au Wall Street Journal, a dit que Tamerlan lui avait rendu visite au Daguestan entre janvier et juillet 2012. «Il n’a fait que rendre visite à des membres de la famille», a-t-il déclaré.

Père et fils s‘étaient alors rendus en Tchétchénie pour voir d’autres parents.

À lire aussi:

Attentats de Boston: le FBI publie les photos et une vidéo des deux suspects >>

Les deux suspects des attentats de Boston seraient deux jeunes terroristes tchétchènes >>

Le suspect en fuite des attentats de Boston arrêté >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.