Des Aurora canadiens au plus grand exercice de guerre sous-marine du monde

3

Les équipages de deux avions de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora sont revenus le mois dernier de l’exercice Proud Manta, rapporte aujourd’hui le site de l’Aviation royale canadienne.

Proud Manta, qui s’est déroulé au large des côtes de la Sicile, en Italie, du 23 février au 6 mars, est le plus grand exercice de guerre anti-sous-marine du monde : seize aéronefs, huit navires et quatre sous-marins de dix pays membres de l’OTAN participaient à l’exercice.

Du côté canadien, plus de 100 membres de l’Aviation royale canadienne (ARC) ont participé à l’exercice à partir de la à la base navale italienne de Sigonella.

Les deux Aurora et les quatre équipages appartenaient au 407e Escadron de patrouille à longue portée de la 19e Escadre Comox (Colombie-Britannique) ainsi et au 404e Escadron de patrouille à longue portée et d’entraînement et au 405e Escadron de patrouille à longue portée de la 14e Escadre Greenwood (Nouvelle-Écosse).
Un CC-177 Globemaster III du 429e Escadron de transport, basé à la 8e Escadre Trenton (Ontario), était également de la partie.

«Les scénarios d’entraînement comprenaient des exercices de communications entre des aéronefs, des navires et des sous-marins de plusieurs pays dans un contexte non menaçant ainsi que des scénarios de conduite de la guerre.», précise le texte de l’ARC.

Le CP-140 Aurora est le seul aéronef de surveillance à longue portée stratégique du Canada. Équipé de capteurs et de caméras perfectionnés, l’Aurora sert à patrouiller sur les côtes canadiennes et dans la région arctique afin d’exercer la souveraineté du Canada et de protéger nos eaux territoriales contre toute menace venant de l’étranger. L’Aurora est capable de détecter et de détruire les sous-marins furtifs de la toute dernière génération. Tout récemment, alors qu’il était stationné à Sigonella pour appuyer l’opération Unified Protector de l’OTAN, il a joué un rôle important dans le cadre de la contribution du Canada au soutien du peuple libyen.

Le CP-140 Aurora a un équipage de dix membres, dont deux pilotes, un mécanicien de bord, un navigateur tactique, un navigateur préposé aux communications et cinq opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés. L’aéronef peut parcourir plus de 9 000 km – soit 5 000 milles marins – sans qu’il faille le ravitailler en carburant. Même s’il a été conçu pour la guerre anti-sous-marine, son autonomie de 17 heures en fait un appareil idéal pour toute une gamme de missions, dont la surveillance terrestre et la collecte de renseignements.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion3 commentaires