Des soldats canadiens se déploieront une dernière fois en Afghanistan en juin

0
Des soldats canadiens se déploieront une dernière fois en Afghanistan en juin PHoto: MDN)
Des soldats canadiens se déploieront une dernière fois en Afghanistan en juin PHoto: MDN)

La Force opérationnelle 2-13, mise sur pied en janvier, ira relever les gars de Valcartier à la mi-juin et constituera le dernier déploiement des Forces armées canadiennes (FAC) dans le cadre de l’opération ATTENTION, la participation canadienne à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan.

Les soldats de cette dernière rotation de l’op ATTENTION proviendront principalement de la BFC Edmonton, de la BFC Shilo et des unités de la Réserve de l’Ouest canadien.

À l’aube du conflit en Afghanistan, ce sont d’ailleurs des militaires du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, donc du Secteur Ouest de la force terrestre, qui avaient d’abord été déployés en Afghanistan en 2002, à la suite des attaques terroristes du 11 septembre aux États-Unis.

Les militaires de cette dernière rotation, qui effectueront des périodes de service de huit à douze mois, ont déjà commencé leur instruction préalable au déploiement.

Le Capitaine Alan Younghusband (à droite) discute avec le Lieutenant-colonel Ali, de l’Armée nationale afghane, à Kaboul. (Photo: Cplc Rory Wilson, F.C.)

L’instruction comprend, notamment, des cours sur le traitement des détenus, des séances de familiarisation avec les armes étrangères et des formations portant sur l’interaction avec les journalistes, de même que des programmes de recyclage des techniques de base en campagne et une instruction sur les premiers soins.

Les soldats de la Force opérationnelle 2-13 participeront aussi à des séances de sensibilisation culturelle, ainsi qu’au programme «En route vers la préparation mentale», pour être en mesure de mieux composer avec le milieu stressant dans lequel ils devront évoluer.

Une fois leurs compétences individuelles établies, les soldats de la FO 2-13 passeront à une instruction plus poussée, comme les cours de conduite de véhicules blindés de transport de troupes RG-31.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.