En visite en Israël, Hagel annonce un accord militaire de 10 milliards $

2
Le Secrétaire à la Défense Chuck Hagel, à gauche, en conférence de presse avec le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon à Tel-Aviv, en Israël, le 22 avril 2013 (Photo : Erin A. Kirk-Cuomo. DoD)
Le Secrétaire à la Défense Chuck Hagel, à gauche, en conférence de presse avec le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon à Tel-Aviv, en Israël, le 22 avril 2013 (Photo : Erin A. Kirk-Cuomo. DoD)

Dans ce secrétaire à la Défense Chuck Hagel a appelé «une étape importante dans la coopération de défense américano-israélienne», lui et son homologue israélien ont finalisé aujourd’hui un accord sur un ensemble de nouvelles capacités de défense qu’offrent les États-Unis à Israël.

Pour ce premier voyage de Chuck Hagel en Israël à titre de secrétaire à la Défense, les Forces de défense d’Israël ont offert lundi 22 avril au Secrétaire américain et à sa suite un tour d’hélicoptère de Tel Aviv et du plateau du Golan, avec retour à Jérusalem en soirée.

Le Blackhawk israélien a amené le groupe à moins de cinq kilomètres de la frontière syrienne pour mettre en évidence les problèmes de sécurité que pose à Israël le conflit syrien.

Hagel a rencontré lundi son homologue, le ministre de la Défense israélien Moshe Yaalon à Tel-Aviv, et le président Shimon Peres à Jérusalem et, aujourd’hui, mardi 23 avril, il va rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Un accord de 10 milliards

Lundi, Hagel et le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon ont tenu une conférence de presse conjointe au siège de la Défense israélienne.

«Le ministre Yaalon et moi avons convenu que les EÉats-Unis mettront à la disposition Israël un ensemble de nouvelles capacités militaires avancées… y compris des missiles antiradiation et des radars de pointe pour sa flotte d’avions de chasse, des avions de ravitaillement KC-135 de, et surtout, le V- 22 Osprey, que les États-Unis n’avaient jamais livré à aucun autre pays en dehors des États-Unis», a déclaré Chuck Hagel.

Le nouveau radar et les missiles antiradiation, ainsi que la participation d’Israël au programme d’avions de chasse furtifs de 5e génération pour les attaques au sol et les missions de reconnaissance et d’attaque, assure qu’Israël pourra maintenir sa supériorité aérienne pour la prochaine génération, a aussi déclaré le Secrétaire américain.

Quant au V-22, a-t-il ajouté, il va donner à l’aviation israélienne, des capacités accrues en matière de recherche et de sauvetage maritime.
«Ces décisions soulignent que la coopération militaire à militaire entre les États-Unis et Israël est plus forte que jamais», a dit le Secrétaire américain à la Défense, ajoutant «qu’elle ne fera que continuer à grandir à l’avenir».

Israël-États-Unis, des valeurs et des intérêts communs

Hagel a aussi souligné que les États-Unis et Israël partagent des valeurs, des intérêts communs et un lien indissoluble qui se renforce au fil du temps.
«Ces intérêts communs sont, notamment, la sécurité de nos citoyens, un Moyen-Orient pacifique et stable, la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération nucléaire, en particulier nos efforts pour empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire », a-t-il précisé.

«Malgré les pressions budgétaires, le président Obama a assuré qu’Israël recevra un montant record de 3,1 milliards de dollars en financement militaire américain cette année», a déclaré Hagel. «Le mois dernier, à Jérusalem, le président Obama a annoncé que les États-Unis et Israël auraient commencé à travailler sur un nouveau protocole pluriannuel de cooopération»

La visite d’aujourd’hui est la première étape d’une tournée de six jours au Moyen-Orient, qui amènera Chuck Hagel en Jordanie, en Égypte, en Arabie Saoudite et dans les Émirats Arabes Unis. Le retour du Secrétaire américain aux États-Unis est prévu pour le 26 avril.


Accord militaire d’une valeur record (Vidéo: JewishNewesOne)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.