Halifax s’apprête à recevoir la frégate multi-mission française Aquitaine

1
La frégate multi-missions Aquitaine (Photo: Archives/Marine nationale française)
La frégate multi-missions Aquitaine (Photo: Archives/Marine nationale française)

Les Français débarquent! La capitale de la Nouvelle-Écosse va recevoir pour quelques jours la frégate multi-missions (FREMM) Aquitaine de la Marine nationale française.

Première d’une série de 11 frégates commandées par les forces navales françaises dans le cadre d’un programme de coopération franco-italien commencé en 2005, la FREMM Aquitaine a été livrée à la Marine française par l’entreprise de défense DCNS en novembre 2012.

Ses missions comprennent le contrôle des zones aériennes et maritimes. En matière d’armement, la frégate dispose de 16 missiles de croisière Scalp Naval (qui seront installés en 2014), 16 missiles à lancement vertical Aster 15 pour la défense anti-aérienne, 8 missiles Exocet MM40 Block3 pour la lutte antinavire, deux lanceurs bitubes pour torpilles MU90 et un canon de 76 mm, qui peut être remplacé par une pièce de 127 mm.

L’Aquitaine peut également embarquer un hélicoptère Caïman Marine (NH90), capable de mettre en oeuvre un sonar trempé, des bouées acoustiques, des torpilles et des missiles antinavire. Enfin, pour les contre-mesures, la FREMM dispose notamment de lance-leurres NGDS et de leurres anti-torpilles.

Longue de 142 mètres, la frégate a un équipage de 108 hommes et peut se déplacer jusqu’à une vitesse de 27 nœuds.

Selon la Marine, sa conception innovatrice et ses capacités polyvalentes lui permettrait de remplir pleinement ses missions avec un équipage deux fois moins important que celui des navires équivalents de génération précédente.

45eNord.ca aura la chance de monter à bord en fin de semaine prochaine et un compte-rendu de la visite sera sur le site peu après.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. Je trouves que c'est dommage de ne pas la voir a Montréal, c'est vraiment un tres beau navires moderne que le Canada devrait avoir.