Septième «Journée de reconnaissance de l’Aviation» à Ottawa (PHOTOS)

0

La cérémonie de reconnaissance au Sénat pour la «Journée de reconnaissance de l’Aviation royale canadienne sur la Colline du Parlement», organisée par l’Association de la Force aérienne du Canada et le sénateur Joseph Day, a eu lieu mardi 16 avril au Sénat en présence des sénateurs, des députés, des représentants de l’industrie de l’aérospatiale et des membres de l’Aviation royale canadienne.

La Journée de reconnaissance de l’Aviation royale canadienne sur la Colline du Parlement offre aux parlementaires l’occasion de rencontrer des membres de la Force régulière et de la Réserve de l’Aviation canadienne et depuis son lancement il y a sept ans, cette journée est devenue une tradition.

Le Sénateur Noel Kinsella, président du Sénat, a souligné le travail qu’accomplissent les membres de l’ARC ainsi que le courage et la dignité dont ils font preuve, et les a félicités au nom de «la plénitude du Canada», soit la Chambre des communes, le Sénat et la Couronne.

Environ 25 membres de l’ARC, représentant les quelque 16 000 aviateurs qui sont en service partout au Canada et dans le monde, ont participé à la réception qui a suivi la cérémonie en soirée.

Présent à la réception, le ministre de la Défense Peter MacKay, a comparé le courage et la passion avec lesquels les vétérans de l’ARC ont défendu le Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale et la passion et le dévouement dont font preuve les membres de l’Aviation royale canadienne aujourd’hui, lorsqu’ils «défendent notre pays et nos valeurs dans le monde.»

Le lieutenant‑général Yvan Blondin, commandant de l’Aviation canadienne, a aussi profité de l’occasion pour souligner la contribution de trois membres de l’Aviation, le capitaine Jean‑Paul Landry, l’adjudant‑maître Donna Smit et le Major Christine Stacy, qui, a dit le lieutenant-général, «ne sont pas des héros, mais des travailleurs qui font un excellent travail au quotidien.»

Trois membres de l’Aviation canadienne honorés

Le Capitaine Jean‑Paul Landry est un opérateur de systèmes de combat aérien du domaine de la recherche et sauvetage. Il a reçu la mention élogieuse du Chef d’état‑major de la défense pour les efforts remarquables qu’il consent et pour avoir « consolidé la réputation des Forces armées canadiennes » lorsqu’il a exercé les fonctions de commandant de l’Unité de transport aérien tactique au cours de la clôture du Camp Mirage, une base opérationnelle avancée des Forces canadiennes qui était située dans le désert près de Dubaï.

Le gouvernement des  Émirats arabes unis, avait contraint le Canada à de fermer comme mesure de rétaliation pour le refus d’Ottawa d’accorder des vols supplémentaires vers le Canada aux compagnies aériennes des Émtats.

L’adjudant-maître, Donna Smit, pour sa part, a réalisé deux périodes de service au sein de la Force opérationnelle Afghanistan.

Elle a été affectée au Camp Mirage en 2006 dans le cadre de l’opération Apollo / opération Athena, puis à l’Escadre aérienne de l’aérodrome de Kandahar, en Afghanistan, en 2011.

Elle a reçu deux mentions élogieuses pour sa contribution à l’amélioration du réseau de base et de l’infrastructure informatique de la 9e Escadre Gander (Terre‑Neuve et Labrador) et du Camp Mirage.

Le major Christine Stacey, quant à elle, est un officier de la Police militaire qui possède des connaissances approfondies en sécurité.

En tant que Grand Prévôt de la 22e Escadre North Bay (Ontario), elle a travaillé en étroite collaboration avec le NORAD pendant et après la crise des attentats du 11 septembre.

Ensuite, elle a été nommée commandante adjointe de l’Escadron de sécurité du groupe du système aéroporté d’alerte et de contrôle (AWACS) de l’OTAN à Geilenkirchen (Allemagne), ce qui lui a valu la Médaille du service spécial – OTAN.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.