La Corée du Nord met en garde des militants du Sud de ne pas lancer des tracts sur son territoire

0
Rassemblement de soutien au régime sur la place Kim Il Sung à Pyongyang (Photo: Archives/KCNA)
Rassemblement de soutien au régime sur la place Kim Il Sung à Pyongyang (Photo: Archives/KCNA)

La Corée du Nord a averti samedi que la Corée du Sud ferait face à une «situation catastrophique» si un groupe de réfugiés nord-coréens envoie des tracts anti-Pyongyang à travers la frontière, comme cela est prévu.

Des réfugiés nord-coréens et une organisation civique basée à Séoul ont déclaré qu’ils prévoyaient de lâcher à l’aide d’un ballon des dépliants avec des messages anti-Pyongyang, mélangés avec des billets en dollars américains, dans la ville de Paju le jour de l’anniversaire du leader et fondateur défunt Kim Il-sung, qui tombe ce lundi.

Dans un billet d’opinion publié sur le site Web de Uriminzokkiri, le principal site Internet de propagande de Pyongyang, le régime nord-coréen déclare qu’une situation catastrophique se produira si les tracts franchissent la frontière le «Jour du Soleil», soit l’anniversaire du Grand leader Kim Il-sung.

«Une pareille folie dans la confrontation ne servira qu’à déclencher la mise en alerte et la colère de notre armée et de notre peuple», est-il écrit sur le site, précisant également que le Nord bombardera les sites sud-coréens utilisés pour envoyer les tracts de propagande.

Ce n’est pas la première fois que des militants du Sud envoient des tracts à travers la frontière pour condamner la dictature du régime nord-coréen et appelant à un soulèvement contre ses dirigeants. 

dossier-corée

Actuellement dirigé par Kim Jong-un, le petit-fils du fondateur du pays, Kim Il-sung, la Corée du Nord a souvent menacé de représailles le Sud pour ses activités de militants anti-régime nord-coréen, même si aucune action concrète n’a jamais été prise jusqu’à présent.

La menace du Nord sur le Sud arrive alors que plusieurs missiles seraient sur le point d’être lancés.

Depuis le succès du troisième essai nucléaire du pays, les sanctions des Nations Unies ont ravivé la colère du régime qui a menacé les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon d’une guerre thermonucléaire.


(Vidéo: CNN)

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.