L’armée israélienne abat un drone en provenance du Liban

0
L'aviation israélienne, ici en exercice, a abattu, ce jeudi, un drone au large de ses côtes méditerranéennes (Photo: Archives/Itamar Hassan)
L’aviation israélienne, ici en exercice, a abattu, ce jeudi, un drone au large de ses côtes méditerranéennes (Photo: Archives/Itamar Hassan)

Selon Tsahal, l’armée israélienne, un drone entré dans l’espace aérien de l’État hébreu en provenance du Liban a été abattu, ce jeudi, au large des côtes méditerranéennes. Auteur d’une première incursion du même type en octobre dernier, le Hezbollah libanais est d’ores et déjà la cible des accusations gouvernementales.

Mise à jour du 25/04/2013 à 14h50

En réaction aux accusations prononcées par le vice-ministre de la Défense israélien, le Hezbollah a affirmé, ce jeudi, qu’il n’avait envoyé aucun drone survoler Israël. «Le Hezbollah dément avoir envoyé un drone en direction de la Palestine occupée», a affirmé la chaîne de télévision du mouvement chiite libanais.

«Au cours des dernières heures, un drone a tenté d’infiltrer l’espace aérien israélien dans le nord du pays et a été détruit dans les airs par un avion de chasse de Tsahal», a affirmé, ce jeudi, l’armée israélienne.

Abattu «à cinq milles nautiques au large de Haïfa», dans le nord du pays, cet «avion sans pilote de reconnaissance» se déplaçait «du nord au sud le long de la côte libanaise» et «a été repéré peu après 13 heures (10 heures GMT ; 5 heures, heure de Montréal)», comme l’a précisé dans un briefing téléphonique le porte-parole de l’armée israélienne, le lieutenant-colonel Peter Lerner.

Alors qu’une enquête est actuellement en cours pour retrouver les débris de l’appareil, le vice-ministre israélien de la Défense, Danny Danon a rapidement pointé du doigt le Hezbollah libanais comme auteur de cette violation de l’espace aérien. «C’est une nouvelle tentative du Hezbollah de faire pénétrer un avion sans pilote en Israël», a-t-il assuré peu de temps après l’annonce de la nouvelle.

Une incursion d’une «extrême gravité» selon Netanyahou

De son côté, le Premier ministre Benjamin Netanyahou ne s’est pas prononcé sur l’auteur présumé de cette tentative. Réagissant dans un bref communiqué, le chef du gouvernement israélien a néanmoins déclaré qu’il considérait «avec une extrême gravité cette tentative de violer notre frontière», ajoutant continuer «à faire tout le nécessaire pour protéger la sécurité des citoyens israéliens». Alors en direction du nord du pays, l’hélicoptère du Premier ministre a dû se poser jusqu’à l’interception de l’appareil ennemi, comme le rapporte la radio publique israélienne.

Le 6 octobre dernier, un premier drone avait été abattu par un avion de combat de l’armée israélienne au-dessus du désert du Néguev. Envoyé par le Hezbollah libanais, l’appareil avait survolé la Méditerranée avant d’entrer dans le ciel israélien à proximité de la bande de Gaza. «Bien que repéré quelques minutes auparavant, il a été détruit au-dessus du désert du Néguev pour éviter tout dégât sur des foyers israéliens», a ajouté Tsahal, ce jeudi, dans son communiqué.


Tsahal intercepte un drone dans l’espace aérien israélien – 6 octobre 2012 (Vidéo: Tsahal – Armée israélienne)

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.