Le commandant de l’ARC, le lieutenant-général Blondin, reçoit la Légion d’honneur

0
Le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air française, remet les insignes de la Légion d'honneur au Lieutenant-général Blondin, commandant de l'Aviation royale canadienne (Photo: Armée de l'air française)
Le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air française, remet les insignes de la Légion d’honneur au Lieutenant-général Blondin, commandant de l’Aviation royale canadienne (Photo: Armée de l’air française)

Lors d’une visite de deux jours en France, début avril, le commandant de l’Aviation royale canadienne, le Lieutenant-général Yvan Blondin, s’est vu remettre les insignes d’officier de la Légion d’honneur des mains du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA).

Les honneurs militaires ont été rendus au CEMAA canadien ((Photo : Armée de l’air française)

Le lieutenant-général Blondin a été reçu dans un premier temps au sein de l’état-major de l’armée de l’air, sur la base aérienne 117 de Paris-Balard, où il a reçu les honneurs militaires.

Les deux chefs d’État-major se sont ensuite entretenus et ont pu, dit un communiqué du ministère français de la Défense, «échanger autour des motifs de satisfaction caractérisant la coopération franco-canadienne dans le domaine de l’aviation militaire».

«Les deux chefs d’état-major poursuit le ministère français de la Défense «ont notamment mis en exergue les nombreux échanges d’officiers liant les deux pays,ainsi que la participation précieuse de l’armée de l’air canadienne à l’opération Serval par le biais d’avions de transport C17.»

Visite de la délégation canadienne sur la base aérienne de Lyon Mont-Verdun (Photo : Armée de l’air française)

Le Lieutenant-général Blondin s’est ensuite rendu en compagnie du général Mercier sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence. Accueilli sur place par le général de brigade aérienne Gilles Modéré, commandant l’École d’officiers de l’Armée de l’Air de Salon de Provence, le lieutenant-général Blondin a pu visiter les installations de la base provençale, notamment les écoles d’officiers de l’armée de l’air.

Puis, à la deuxième journée de sa visite, le commandant de l’Aviation royale canadienne s’est rendu sur la base aérienne 942 de Lyon-Monverdun.

Il y a notamment visité le centre national des opérations aériennes (CNOA), centre névralgique de l’armée de l’air, ainsi que les installations du JFACC de l’opération Serval (Joint Forces Air Component Command – centre de commandement «air» des opérations interarmées).

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.