Le commandant des Forces canadiennes Tom Lawson effectue une visite de deux jours en Jordanie

0
Des réfugiées syriennes, certaines avec leurs enfants, traversent la frontière vers la Jordanie depuis le sud de la Syrie. Cette année, l'afflux est impressionnant. (Photo: N. Daoud, HCR)
Des réfugiées syriennes, certaines avec leurs enfants, traversent la frontière vers la Jordanie depuis le sud de la Syrie. Cette année, l’afflux est impressionnant. (Photo: Archives/N. Daoud, HCR)

Le chef d’état-major de la Défense du Canada, le général Tom Lawson, a effectué la semaine dernière une visite de deux jours en Jordanie, au cours de laquelle il a rencontré le prince Feisal Ibn Al-Hussein,  adjoint spécial du président des chefs d’état-major interarmées.

Auparavant le général Tom Lawson, avait effectué un voyage de quatre jours en Israël où il avait rencontré le ministre de la Défense israélien, M. Moshe Ya’alon, et le chef d’état-major israélien, le lieutenant‑général Binyamin Gantz.

La situation sécuritaire en Syrie selon le Quai d’Orsay (Photo: Archives/Affaires étrangères, fr))

Entre Syrie, Irak, Israël et Territoires palestiniens, la Jordanie est au cœur d’un environnement régional mouvementé et instable.

Le but de la visite en Jordanie visite était de consolider les liens de défense existants entre le Canada et la Jordanie, en plus de rencontrer des représentants de pays alliés travaillant dans la région. «Nous avons parcouru beaucoup de chemin dans l’établissement de relations de défense avec la Jordanie», a déclaré le général Lawson. «Il s’agissait, pour moi, d’une excellente occasion de rencontrer d’importants dirigeants nationaux et militaires de la Jordanie, de mettre à profit les bases déjà établies et de mieux comprendre la complexité de la situation géopolitique dans la région.»

Durant son séjour en Jordanie, outre rencontrer le prince Ibn AlHussein et visiter divers sites militaires, le chef d’État-major canadien a assisté au service commémoratif organisé par l’ambassade de l’Australie dans le cadre de la Journée commémorative de l’ANZAC.

Au printemps 2012, le Canada et la Jordanie avaient signé un protocole d’entente sur a coopération en matière de défense qui décrivait les dispositions nécessaires au cadre de travail et à l’organisation pour aider au développement de la coopération entre les deux pays.

«Le protocole d’entente portait principalement sur des questions relatives à la défense dans les domaines de la recherche et du développement, de la sécurité des technologies, du partage des leçons retenues sur le plan opérationnel, de l’instruction militaire interarmées, de la formation et de la conduite d’exercices militaires interarmées», précise un communiqué de la Défense canadienne

Le communiqué du ministère canadien de la Défense souligne aussi que «[…] la Jordanie a constamment joué un rôle moteur dans la promotion de la paix au Moyen-Orient. Son approche constructive et ses politiques progressives s’étendent à des domaines d’un intérêt commun avec le Canada, tels que le commerce, les opérations de maintien de la paix et la dénonciation de toute forme de terrorisme.»

Le Canada au Moyen-Orient

Quand on pense à la présence militaire canadienne, tout de suite on voit des images d’exercices nordiques ou de l’Afghanistan, mais le Canada est aussi présent au Moyen-Orient.

Le Canada a plusieurs missions en cours au Moyen-Orient:

  • L’opération Gladius, qui est la contribution canadienne à la FNUOD, la mission de l’ONU à la frontière entre Israël et la Syrie.
  • L’opération Jade, où des observateurs militaires canadiens œuvrent au sein de l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve, la plus vieille mission de soutien de la paix de l’ONU.
  • L’opération Protheus, où une équipe canadienne collabore avec le Coordonnateur de la sécurité des États-Unis (United States Security Coordinator) pour mettre sur pied des capacités de sécurité de l’Autorité palestinienne

Outre le protocole avec la Jordanie en 2012, le Canada a également signé en 2011 un protocole d’entente en matière de Défense dans la région avec Israël établissant le fondement de la coopération entre les deux pays dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, de la formation, de la recherche et du sauvetage, du renseignement, du commandement et du contrôle et du partage de nouvelles technologies.

À lire aussi:

Le commandant des Forces canadiennes, Tom Lawson, a effectué une visite en Israël >

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.