Le gouverneur général et le chef d’État-major présentent les participants au Défi des alliés vers le pôle Sud

0

Le gouverneur général et le chef d’état-major de la Défense présentent les participants au programme Sans limites qui représenteront les Forces armées canadiennes (FAC) au South Pole Allied Challenge (défi des alliés vers le pôle Sud). 

Dans le cadre de ce défi, trois équipes de militaires malades et blessés toujours actifs ou à la retraite, originaires du Commonwealth (Australie et Canada), du Royaume‑Uni et des États‑Unis, entreprendront une course vers le pôle Sud géographique de novembre à décembre 2013.

Parrainée par le Prince Harry d’Angleterre, l’expédition est organisée par l’organisme britannique Walking With the Wounded, qui finance des expéditions extrêmes à l’intention des militaires blessés. L’équipe du Commonwealth comprendra deux militaires des FAC.

Les trois équipes ont récemment complété une formation intensive dans des conditions de froid extrême en Islande et continueront leur préparation au cours de l’été 2013.
En octobre, une phase finale de formation sur la neige aura lieu, puis, les membres de l’expédition s’envoleront vers l’Antarctique et commenceront leur voyage vers le point le plus au sud de la planète, le pôle Sud, que les équipes comptent atteindre autour de la mi‑décembre 2013.

Le programme Sans limites du ministère de la Défense nationale aide les militaires canadiens malades ou blessés, qu’ils soient actifs ou à la retraite, à accepter leur nouvelle situation en les incitant à adopter un style de vie actif et sain grâce à la participation à des activités récréatives et sportives.

Les participants canadiens du programme Sans limites qui participeront au Défi des alliés vers le pôle Sud sont le caporal-chef Chris Downey et le caporal Alexandre Beaudin-D’Anjou.

Alexandre Beaudin-D'Anjou (Photo; Walking Wounded)
Alexandre Beaudin-D’Anjou (Photo; Walking Wounded)

Alexandre est né à Arthabaska, au Québec, et a servi cinq ans dans le 5e Régiment du génie comme sapeur. Alexandre a reçu des entraînements au Canada et les États-Unis et a été déployé dans la région de Kandahar en Afghanistan en 2009.
Pendant son service en Afghanistan, il fut projeté par le souffle de l’explosion d’une bombe artisanale (IED). À l’atterrissage, il s’est cassé le nez, a subi de multiples lacérations au visage, une commotion cérébrale et une blessure au dos qui ont abouti à des paresthésies dans sa jambe gauche et de la douleur chronique.

«Je suis extrêmement heureux d’apprendre que j’avais été choisi pour la prochaine étape du Défi vers le pôle Sud«, dit le jeune soldat «Cela signifie beaucoup pour moi de prendre la prochaine étape. Les médecins ont été décourageantes quand j’ai été rapatrié après ma blessure et la première année a été très difficile ».

Chris Downey (Photo: Walking Wounded)
Chris Downey (Photo: Walking Wounded)

Chris Downey, quant à lui, a rejoint à l’âge de 18 ans ‘Armée de l’Air royale du Canada en tant que technicien en systèmes aéronautiques.
Chris a été affecté au génie aérospatial et du Centre d’essais en Alberta et a ensuite été sélectionné pour le déploiement en Afghanistan au début de 2010.

Lors d’une patrouille à pied, un engin piégé a explosé près de Chris et son équipe tuant un de ses meilleurs amis.

Chris a subi des blessures d’éclats d’obus, des brûlures et des lacérations à ses cuisses, le haut du corps et du visage, un collapsus pulmonaire, une fracture de la mâchoire et brisé et la main droite, deux anévrismes, la perte de sa lèvre supérieure, de ses dents et gencive supérieure, et la perte totale de son œil droit.

«Ce concours offre l’opportunité de remplir une autre mission avec mes camarades, et une chance de prouver que nous pouvons faire quelque chose malgré nos blessures … qu’on souffre de blessures physiques ou cognitives, les défis peuvent être surmontés grâce au travail acharné, la détermination et la conviction», déclare-t-il.

« Nous sommes très fiers des deux participants au programme Sans limites qui représenteront le Canada au sein de l’équipe du Commonwealth lors de cette expédition historique. La persévérance dont ont fait preuve le caporal-chef Downey et le caporal Beaudin-D’Anjou est une source d’inspiration pour nous tous », a déclaré à l’occasion de cette présentation le chef-d’État majour Tom Lawson.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.