L’Égypte saisit un navire transportant 60 000 armes en mer Rouge

5
Mer intracontinentale, la mer Rouge permet aux navigateurs venant d'Asie du sud, de l'est et du Sud-Est, ainsi que d'Océanie de ne pas être contraints de faire le tour de l'Afrique pour parvenir en Europe (Photo : Visoterra)
Mer intracontinentale, la mer Rouge permet aux navigateurs venant d’Asie du sud, de l’est et du Sud-Est, ainsi que d’Océanie de ne pas être contraints de faire le tour de l’Afrique pour parvenir en Europe (Photo: Archives/Visoterra)

La Marine égyptienne a saisi un navire en mer Rouge, près de la côte sud de la péninsule du Sinaï, transportant importante cargaison d’armes. Le navire transportait plus de 60 000 armes à feu: fusils sniper, AK-47, RPG, de grandes quantités de munitions.

L’identité du navire n’est pas claire, pas plus que son origine ou sa destination, mais l’agence de presse turque Anatolie  rapporte que le navire serait un bateau de pêche iranien du nom de «Sawit 1»,  ajoutant qu’il a été capturé mercredi soir, à 22 km au large des côtes.

À bord se trouvaient dix personnes de différentes nationalités, rapporte l’agence turque, qui indique que les enquêtes préliminaires portent à croire que le navire naviguait vers le territoire égyptien.

Des médias égyptiens disent pour leur part que le navire serait parti d’un port africain et se dirigeait vers Eilat (Eilat est située en territoire israélien au bord du golfe d’Aqaba, entre l’Égypte et la Jordanie, ndlr). Un des trois ports d’Israël (avec Haïfa et Ashdod) et sert pour l’importation de biens provenant d’Extrême-Orient. Eilat est devenue une zone de libre-échange en 1985).

Les médias égyptiens ont également indiqué que le navire aurait subi une panne mécanique et que les armes et les munitions auraient été découvertes alors que le bateau était remorqué par la marine égyptienne vers le port le plus proche.

Le quotidien Almasri Alyoum (Egypt independant), quant à lui, écrit que le navire naviguait sous pavillon du Togo et qu’il était resté dans les eaux internationales pendant une semaine avant que la marine égyptienne ne remarque son entrée dans les eaux territoriales égyptiennes.

Quoi qu’il en soit, le bateau a été escorté jusqu’au port de Safaga, à 569 km au sud-est du Caire, où les autorités égyptiennes procèdent actuellement à l’interrogatoire de l’équipage.

Une enquête est en cours pour découvrir la destination du navire et le destinataire des armes.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion5 commentaires

  1. Nassiru Akondo

    ce vaut rien de Faure et ses offociers de CP1 doivent comprendre que meme 1000 navires remplis d'armes ne ferrons plus peur a la population togolaise, nous les disons non et nous sommes pret a aller recuperer notre pouvoir vole'.

  2. TOGO – le régime RPT-UNIR super-Etats-dictatorial en décadence: pour camoufler (cacher/dissimuler) ce fait réel, la liberté de la presse doit disparaître !

    Les craintes de "l´union du mal", RPT-UNIR et UFC:
    Elle sait qu'elle ne peut pas tenir sa promesse de prospérité et de sécurité. Elle est devenue extrêmement impopulaire (voir les escalassions des protestations populaires et des émeutes dans le pays. Alors qu'est-ce qui reste à faire?
    La même chose que tout autre super-État dictatorial fait: Restreindre la liberté des médias!

    La Cour Constitutionnelle du Togo a dit la loi, mais ne croyons pas qu´ils vont cesser ces délires ! Ces gens là n´ont plus rien à perdre, car ils ont déjà tout perdu. Alors ils chercheront par tous les moyens garder leurs positions pour pouvoir échapper la future justice …

    Soyez vigilent et surtout ne tombez pas dans leurs pièges.

    Faites attention aux mensonges et à la manipulation constantes des classes dirigeantes UNIR-RPT/UFC, ils sont des Psychopathes et ils sont les maîtres des sectes sataniques de la déception! Ne vous laisser pas berner. …

    Il est maintenant temps de choisir … L´amour ou la crainte?
    Si vous choisissez l'amour, alors donc levez-vous sans crainte pour réclamer vos droits, ainsi faites vos devoirs.

    Il faut frapper dans le fer quand il est chaud, c´est maintenant ou à jamais ! L´indépendance totale du TOGO n´est plus négociable. Maintenant, aujourd´hui la libération et demain l´indépendance complète.
    Il n'y a pas de chemin confortable pour l'achèvement de la libération du Togo. Le gouvernement illégal de Faure Gnassingbé, et la coalition UNIR-RPT/UFC doivent renoncer à leurs privilèges. Il n'y a pas d'autre solution, les hommes et les femmes, les vieillards et les enfants du TOGO ont exactement compris cela.
    Notre peuple, qui était réprimé jusqu'à présent, n´est pas appelé à être un peuple d´esclave.

    « Peuple Togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître ! »

    Pour un Togo libre soutenons le collectif
    » http://www.collectifsauvonsletogo.com/soutenir-le-collectif

    Salutations patriotiques
    Le Coursier

  3. Le crépuscule d'un système autophage!!!

    Quand l'humanité souffrante prendra conscience de la peur qu'elle inspire à ses geôliers, un autre monde sera faisable. Un message fort sera lancé à ces prédateurs ou ces laquais d'un système agonisant: nous n'accepterons plus de sacrifier sur l'autel de votre avidité nos mères et nos pères, nos sœurs et nos frères, nos filles et nos fils.

    "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

    Il est maintenant temps de choisir …
    L´amour ou la crainte?
    Si vous choisissez l'amour,
    alors donc levez-vous sans crainte
    Nous ne pouvons pas gagner la guerre avec la guerre
    Nous ne pouvons gagner la paix sur la terre de nos aïeux qu´avec amour

    Sans DIEU la révolution est impossible,
    sans vous elle ne peut pas se faire

    "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

    LE COMBAT SE POURSUIVRA JUSQU’AU BOUT! Rien ne sera plus comme avant.
    Togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices aide à la renaissance de la nation togolaise.
    Apporte ta pierre, bâtissons le TOGO nouveau, terre de nos aïeux, l´or de l´humanité.

    Ça suffit !!!
    Sauvons le TOGO http://www.collectifsauvonsletogo.com/soutenir-le-collectif

  4. Dans le camp de concentration TOGO:
    Le dernier fantasme des marionnettes: le gouvernement unir-rpt/ufc se préparerait à frauder les élections !

    Le fantôme Koffi Souza alias Charles Debbasch, le Joseph Goebbels (propagandiste Nazi de Hitler) du camp, assassine l´information.
    Le consortium UFC/UNIR-RPT, conspire contre le peuple Togolais: Assassinat économique (appauvrir profondément le peuple, prendre son control et l´esclavager), Assassinat politique (arrestations abusives des leaders de l´opposition, incitation au mensonge), torture physique et psychologique (humiliation, dénigrement …)

    Mr. Koffi Souza/Charles Debbasch continue, dans son ardeur, la propagande médiatique, la lobotomie de masse pour son employé la coalition du mal UFC/UNIR-RPT.
    Ces gens là, croient comme toujours, s´en sortir avec ces méthodes de désinformation et de manipulation de masse… C´est ridicule! Cela ne va plus fonctionner.

    Le chef de l´UFC enfonce les doigts dans la plaie déclarant dans une interview: « UFC et UNIR représentent 70% de l’électorat ». http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Medias/UFC-et-UNIR-representent-70-de-l-electorat: Parole d´un tyran marionnette, contremaître du camp de concentration TOGO.

    Les médias publics(Etatiques) ne tiennent pas compte de ces rassemblements pacifiques et ils rapportent, se concentrer sur quelques-uns qui agissent (négativement).
    Ils ne vous montrent pas les milliers de vidéos prises par des personnes réelles à travers Lomé/Togo chantant pour la paix, la liberté, manifestant pour le changement, le droit et la justice.

    Mais à l'époque de la propagande de masse, du mensonge et de l'oppression, de l'imposture universelle, un seul mot de vérité l'emporte sur le monde entier. La vérité est révolutionnaire et le courage est contagieux.
    Le peuple prend conscience que le pouvoir c’est lui et non pas ces marionnettes corrompus, nous pensons qu’un pas est franchi et enfin nous pouvons prendre notre propre destin en main.

    Nous vivons aujourd’hui dans une société dite de l’information, en continuité avec la période précédente souvent qualifiée de « société industrielle » ; Dans cette société de l’information, les technologies de l'information jouent un rôle fondamental et où les innovations scientifiques et technologiques sont à l'origine de modifications profondes de la société.

    Tout simplement parce que le pouvoir, pour prendre une "bonne" décision, doit avoir toute l'information qui lui est nécessaire. Un pouvoir mal informé est un pouvoir qui agira mal ou incomplètement. Ses décisions auront donc des conséquences qu'il n'aura pas sues ou pu calculer convenablement.
    D'un autre côté, le pouvoir peut, lui-même, utiliser l'information dans le but d'obtenir un résultat, d'influencer les décisions des autres, par exemple sur le plan politique, économique ou social voire culturelle. C'est ce qu'on appelle la manipulation, la propagande ou la désinformation.
    Mais le principe est toujours le même, l'information fait la décision.

    En effet un vieil adage dit « celui détient l’information, détient le pouvoir ». Ceux qui croient encore en cet adage refuse donc toute diffusion d’information par peur de perdre leur pouvoir. Mais croire en cet adage implique d’être capable de mesurer la valeur d’une information et surtout sa valeur intrinsèque. Or cette valeur dépend d’un grand nombre de critères comme ses utilisateurs ou sa fraîcheur. En effet, une information sensible pour une personne peut être sans intérêt pour un autre individu. De même, un scoop n’a de valeur que sur une courte période.

    Si je crois en la formule « l’information c’est le pouvoir », je suis aujourd’hui profondément convaincu que celui qui détient l’information n’est plus celui qui la détient mais celui qui la diffuse. Internet a pour cela modifié quelque peu la donne; Il en va de même avec l’information qu’avec une innovation: le pouvoir n’est pas à celui qui recherche mais bien à celui qui l’exploite. Mais pour conserver ce pouvoir il faut continuer à rechercher et ce afin d’avoir toujours une innovation d’avance. Pour l’information, en diffuser une seule ne permet pas d’acquérir le pouvoir. En revanche celui qui a toujours la bonne information du moment, celui la acquière un certain pouvoir. Il est toutefois entendu que certaines informations ne doivent pas être diffusées à tous. Il convient bien évidemment de classifier certaines infos et de veiller à ce qu’elle ne soit pas dévoilée, surtout dans le monde de l’entreprise.

    Faites attention aux mensonges et la manipulation constante des classes dirigeantes, ils sont des psychopathes et ils sont des maîtres des sectes sataniques (de la déception)! Leurs tours sont nombreux, leurs méthodes dangereuses et cruelles. Ne vous laissez pas berner.

    Le Coursier

    « Peuple Togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître ! »
    Pour un Togo libre soutenons le collectif : http://www.collectifsauvonsletogo.com/soutenir-le-collectif

Répondre