Lockheed Martin commence sa tournée canadienne de promotion des F-35

Une image tirée du site canadien du F-35 (Photo: F-35.ca)

Une image tirée du site canadien du F-35 (Photo: Archives/F-35.ca)

Dans une opération de communication sans précédent au Canada, Lockheed Martin sera l’hôte d’une série d’événements médiatiques F-35 à travers le Canada dans les prochaines semaines.

Lors de chaque événement, des experts du programme seront présents et les médias auront la possibilité de «voler» grâce à un simulateur de cockpit de F-35.

Le simulateur permet de mieux mesurer la facilité de contrôle d'un F-35 (Photo: Lockheed Martin)

Le simulateur permet de mieux mesurer la facilité de contrôle d’un F-35 (Photo: Archives/Lockheed Martin)

Les deux prochains évènements auront lieu à Magellan Aerospace à Winnipeg le 12 avril et à la Segal Graduate School of Business de l’Université Simon Fraser à Vancouver le 16 avril. Il y aura également un évènement à Montréal au mois de mai et le simulateur sera mis à la disposition des visiteurs du salon de l’industrie de la Défense CANSEC à Ottawa à la fin du mois de mai.

L’auteur de ces lignes avait déjà pu tester en juin 2012 le simulateur de Lockheed dans les locaux de l’usine de production des F-35, à Fort Worth, au Texas.

Parmi les intervenants qui participeront figurent:

· Steve O’Bryan, vice-président de Lockheed Martin Aeronautics en charge du programme du F-35 (Winnipeg)

· Billie Flynn, pilote d’essai du F-35 chez Lockheed Martin Aeronautics et ancien pilote de CF-18 à l’Aviation royale canadienne (Winnipeg et Vancouver)

· Dave Scott, directeur chez Lockheed Martin Aeronautics en charge de la clientèle internationale du F-35 (Vancouver)

Cette opération de communication de l’entreprise de défense américaine vise clairement à redorer le blason de son avion de chasse phare qui connaît de nombreuses difficultés.

Le gouvernement du premier ministre canadien Stephen Harper avait, en 2010, choisi le F-35 pour remplacer la flotte vieillissante de CF-18, mais avec l’explosion des coûts de l’appareil, les coûts d’entretien anticipés et l’échéancier étalé du projet, le gouvernement s’est finalement ravisé en décembre 2012 et a choisi d’étudier toutes les options disponibles sur le marché. Ce processus là étant en cours, l’opération de Lockheed a aussi pour but de convaincre l’opinion publique que l’achat des F-35 est un investissement judicieux à long terme et la seule option possible.

3 réponses à Lockheed Martin commence sa tournée canadienne de promotion des F-35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>