Ottawa accorde un prêt maximal de 50 millions $ à Héroux-Devtek

1
En novembre 2012, Héroux-Devtek annonçait qu'elle allait fabriquer les trains d'atterrissage des hélicoptères Chinook américains (Archives/MDN)
En novembre 2012, Héroux-Devtek annonçait qu’elle allait fabriquer les trains d’atterrissage des hélicoptères Chinook américains (Archives/MDN)

Le ministre de l’Industrie, Christian Paradis, a annoncé l’octroi d’une aide maximale remboursable de 48,9 millions $ à la société québécoise Héroux-Devtek inc.

Industrie Canada indique qu’avec cette contribution, effectuée par l’entremise de l’Initiative stratégique pour l’aérospatiale et la défense (ISAD), Héroux-Devtek concevra un système de train d’atterrissage entièrement intégré destiné à des clients commerciaux et militaires du domaine de l’aérospatiale.

Grâce à ses recherches, l’entreprise devrait mettre au point des technologies pour diminuer ou éliminer l’utilisation de procédés nocifs pour l’environnement. L’entreprise réduira ses émissions de gaz à effet de serre ainsi que son empreinte écologique.

«Héroux-Devtek accueille avec enthousiasme cette occasion de faire équipe avec le gouvernement du Canada par le biais de l’ISAD, alors que nous cherchons à renforcer notre position concurrentielle dans le marché des trains d’atterrissage en mettant à profit nos compétences et notre savoir-faire de classe mondiale grâce au développement de produits et services à valeur ajoutée», a déclaré Gilles Labbé, président et chef de la direction de Héroux-Devtek.

L’investissement sera étalé sur une période de cinq ans et la contribution sera remboursable progressivement un an après la fin de cette période, soit en 2019.

HÉROUX-DEVTEK >>

Héroux-Devtek a son siège social à Longueuil, au Québec, et possède des installations dans le Grand Montréal (Longueuil, Laval et Saint-Hubert), à Kitchener et à Toronto en Ontario, ainsi qu’à Springfield et à Cleveland dans l’Ohio.

La compagnie québécoise est le troisième plus important fabricant mondial de trains d’atterrissage. Près de 70% de ses ventes se font à l’étranger, principalement aux États-Unis.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. Jean Rouleau

    Je ne comprends pas l'emprunt, je lisais dans le journal des affaires que Heroux se vantait que leur dépense d'exploitation et leur fond de roulement ainsi que leur liquidités (argent) qu' il n'avait pas besoin d'emprunter et qu' il pouvait facilement se passer d'un octroi pour gerer leur projet, je me pose la question si il n'aurait pas d'abus