Pyongyang installe des barrières antichars à sa frontière avec la Corée du Sud

0
Le dirigeant Kim Jong-Un lors d'une visite d'une installation militaire, le 20 mars 2013 (Photo: Archives/KCNA)
Le dirigeant Kim Jong-Un lors d’une visite d’une installation militaire, le 20 mars 2013 (Photo: Archives/KCNA)

Le régime du leader nord-coréen Kim Jong-un a lancé la construction d’obstacles antichars à sa frontière avec le Sud, ont rapporté mercredi matin plusieurs médias chinois.

La chaîne Beijing TV a ainsi diffusé une vidéo montrant des militaires nord-coréens en train de mettre en place de grands blocs en béton à la frontière avec le Sud. Selon les informations de la télévision chinoise, ces obstacles sont destinés à empêcher le passage de chars et d’autres véhicules militaires sud-coréen en cas de conflit ouvert.

Des experts chinois estiment qu’il s’agit là d’une mesure «inhabituelle» pour le régime nord-coréen, ce qui laisserait supposer que Pyongyang se prépare bel et bien à la guerre.

La péninsule coréenne connaît un net regain de tension ces dernières semaines.

Depuis le succès du troisième essai nucléaire du pays, les sanctions des Nations Unies ont ravivé la colère du régime qui a menacé les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon d’une guerre thermonucléaire. De son côté, la Corée du Sud a annoncé la mise au point d’un plan de frappe préventive en cas de menace directe pour sa sécurité.

Début mars, Pyongyang, en signe de protestation contre les exercices conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, a résilié tous les accords de non-agression et de dénucléarisation conclus avec Séoul et a annoncé l’annulation de l’armistice conclu à l’issue de la guerre de Corée de 1950-1953.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.