République Centrafricaine: comment la France protège ses ressortissants

0
L'opération française Boali, en République centrafricaine (Photo: EMA/ECPAD)
L’opération française Boali, en République centrafricaine (Photo: EMA/ECPAD)

Aujourd’hui, le ministère français de la Défense fait le point sur son opération de sécurisation en République centrafricaine.

Depuis le 22mars 2013, peu avant la prise de Bangui par les rebelles de la Séléka et la chute du gouvernement Bozizé, le détachement français Boali a été renforcé dans la capitale centrafricaine et se tient prêt à assurer, si besoin, la sécurité des ressortissants français et étrangers présents sur le territoire centrafricain.

Au total, dit une mise à jour du ministère, un peu plus de 300 militaires français en mission de courte durée au sein des forces françaises au Gabon(FFG) ont été projeté depuis Libreville, au Gabon, à l’aide de plusieurs rotations de C160 Transall, C130 Hercules et Casa 235.

Centrafrique: opération de sécurisation)Photo: EMA/ECPAD)

Donc, avec les 250 militaires français déjà stationnés à Bangui dans le cadre de l’opération Boali avant même la chute du Président Bozizé, ce sont plus de 550 militaires français qui sont maintenant présents dans la capitale centrafricaine.

Les soldats français déployés dans la capitale assurent la sécurité des accès de l’aéroport international de M’Poko ainsi que la liberté des mouvements sur l’aéroport et la poursuite des vols commerciaux.

Le ministère de la Défense avait d’ailleurs annoncé le 25 mars dernier que les forces françaises, chargées de la protection de l’aéroport de Bangui avaient fait feu ce jour là sur des véhicules qui tentaient d’y pénétrer, tuant deux ressortissants indiens et blessant plusieurs personnes, indiennes et une tchadienne.

Des patrouilles de sécurité, en étroite coordination avec la force multinationale d’Afrique Centrale (FOMAC) sont aussi menées dans les quartiers résidentiels de la ville, auprès des sites importants pour la sécurité des ressortissants, dit le ministère français de la Défense.

Des militaires français sont également présents dans une cimenterie pour assurer la sécurité d’une centaine de travailleurs indiens.

Centrafrique: opération sécurisation (Photo: EMA/ECPAD)

Enfin, le 31 mars dernier, afin de renforcer les forces françaises au Gabon (FFG) dont deux compagnies sont présentes en RCA, une compagnie PROTERRE du 501e régiment de chars de combat (501e  RCC) de Mourmelon a été projetée depuis la France.
«La France est présente dans le cadre de l’opération Boali en RCA depuis 2002», dit le site du ministère français de la Défense. « Cette opération vise à apporter un soutien logistique, administratif, technique et si besoin opérationnel à la MICOPAX (Mission de consolidation de la paix en République Centrafricaine).»


Centrafrique, Destination Bangui – RCA, 22-23 Mars 2013 (Vidéo : ECPAD)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.