Santé mentale pour les soldats éloignés: réseau de télésanté mentale et réalité virtuelle

0
Le drapeau des Services de santé des Forces canadiennes à l’avant-plan, à gauche (Photo: Archives/caporal-chef Paul MacGregor, Caméra de combat des Forces canadiennes)
Le drapeau des Services de santé des Forces canadiennes à l’avant-plan, à gauche (Photo: Archives/caporal-chef Paul MacGregor, Caméra de combat des Forces canadiennes)

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a annoncé ce 30 avril, deux nouvelles initiatives en matière de services de santé pour les soldats éloignés: le réseau de télésanté mentale et l’initiative de réalité virtuelle «Bravemind».

La télésanté mentale utilise des technologies comme la vidéoconférence et le téléphone pour réunir des soldats et des fournisseurs de soins en santé mentale qui se trouvent dans des lieux différents dans le cadre de rencontres sécuritaires et confidentielles.

La plupart des services offerts par les cliniques pour traumatismes liés au stress opérationnel (TSO) peuvent être fournis au moyen de la télésanté mentale: entrevue d’approche, compte rendu d’évaluation, séance de thérapie et de consultation, et évaluation et suivi de la médication.

Le réseau de télésanté mentale doit maintenant maximiser l’utilisation de la technologie pour accroître l’accès aux services de santé mentale et réduire l’attente en offrant des services par vidéoconférence aux militaires dans tous les milieux, particulièrement à ceux qui se trouvent dans les régions rurales, éloignées et sans service, dit le communiqué qui accompagne cette annonce.

Les Forces armées canadiennes exploreront davantage l’utilisation de cette technologie lors de l’étape de la thérapie par exposition dans le traitement de maladies comme le trouble de stress post-traumatique et autres troubles anxieux.

Pour ce faire, le Canada a fait l’acquisition de 90 ordinateurs de bureau à haute définition qui serviront à communiquer par vidéoconférence et les Services de santé des Forces canadiennes ont fait l’acquisition d’un système de réalité virtuelle avec casque d’écoute utilisant le logiciel Bravemind.
Les services de santé des Forces armées procéderont à des séances de formation et d’évaluation cliniques tout au long du printemps 2013. Si les essais s’avèrent concluants, il faudra alors adapter le logiciel pour qu’il corresponde aux différents environnements de simulation des Forces armées canadiennes.

«Le réseau de télésanté mentale permet de procéder à des consultations fondées sur des données probantes qui se rapprochent davantage de réelles consultations en utilisant des systèmes de vidéoconférence de grande qualité, dont les capacités audio et vidéo sont exceptionnelles», a déclaré le brigadier général Jean-Robert Bernier, médecin général, ajoutant «La thérapie par réalité virtuelle est le prolongement naturel des thérapies par exposition classique et nous espérons que cette technologie servira d’attrait auprès des soldats d’aujourd’hui, friands de technologie, et permettra de maximisera les bienfaits des soins qu’ils reçoivent.»

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.