Syrie: le régime s’attaque aux axes stratégiques pour contrer les rebelles

0
Un soldat syrien à Daraya, au sud-ouest de Damas, à une date inconnue (Photo: Archives/Sana/AFP)
Un soldat syrien à Daraya, au sud-ouest de Damas, à une date inconnue (Photo: Archives/Sana/AFP)

Face à la rébellion armée, les forces du régime de Bachar al-Assad multiplient actuellement leurs offensives sur de nombreux axes stratégiques syriens, à l’image de leurs récentes opérations du côté de Qoussair, à la frontière syro-libanaise, ou dans la banlieue de Damas.

«Il y a un changement de stratégie», selon une source au sein des services de sécurité syriens, citée par l’AFP. «Fini la guerre sur tout le territoire qui épuise l’armée sans donner de résultats probants. Maintenant le principal théâtre des opérations sont les autoroutes afin de permettre à l’armée de se déplacer facilement entre les villes sous son contrôle», a ajouté cette même source, détaillant ainsi les nouvelles perspectives du régime de Bachar al-Assad.

«Avant l’armée était désorientée face à la mobilité des rebelles. Elle n’avait pas de stratégie et frappait à l’aveuglette. Elle ne faisait que réagir, aujourd’hui elle agit selon des plans», évoque, pour sa part, le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. Avant d’ajouter que «contrôler l’autoroute reliant Deraa [sud]au nord ou celle de Damas au littoral est très important pour le régime, car il veut relier les régions où il est présent et montrer aux citoyens qu’ils peuvent s’y déplacer en sécurité».

Preuve de cette volonté affichée, l’armée régulière est aux prises depuis plusieurs jours avec des insurgés dans la région de Qoussair, frontalière avec le Liban. Située sur un axe stratégique, reliant les régions libanaises du Hermel et de la Békaa à la province syrienne de Homs, cette localité a vu, ces derniers jours, des milices du Hezbollah chiite libanais venir épauler les forces de Bachar al-Assad pour appuyer leur prise de contrôle progressive.

«Dans la province centrale de Homs, prendre Qoussair permet de relier Homs au littoral, s’emparer de Rastane sécurise la voie entre Homs et Hama, reprendre Maarat al-Noomane raccorde Hama à Alep. Voilà les principaux objectifs et reconquérir Raqa, dans le désert oriental n’est pas une priorité», a confié à l’AFP la même source des services de sécurité syriens.

Cibler plutôt que s’éparpiller. Tel est le nouveau leitmotiv du régime syrien. Ce jeudi, plusieurs raids aériens ont ainsi été effectués dans différentes localités syriennes, comme l’a rapporté l’OSDH. Notamment du côté de Maaret al-Noomane, située sur l’autoroute Hama-Alep, dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest du pays.

L’armée syrienne lorgne sur le fief des rebelles à la périphérie de Damas

Cherchant également à chasser les menaces rebelles autour de Damas, le régime s’attache actuellement étendre son influence à la Ghouta orientale, une région agricole à la périphérie-est de la capitale, considérée comme un fief des rebelles. Dès jeudi, plusieurs objectifs dans cette région ont été visés par des hélicoptères de l’armée.

Ce mercredi, les forces régulières sont parvenues à reprendre le contrôle de la localité stratégique d’Otaybé, «après des semaines de violents combats durant lesquelles elles ont utilisé des chasseurs-bombardiers, des chars, de l’artillerie et des lance-missiles», comme l’a affirmé Rami Abdel Rahmane.

Alors que le directeur de l’OSDH a assuré que cette prise ouvrait désormais «la porte au régime vers la Ghouta orientale», le journal syrien Al-Watan, proche de Damas, a affirmé que cette avancée prouvait «une volonté du régime de verrouiller cette région en prenant le contrôle d’un axe reliant l’aéroport international de Damas [sud]à celui militaire de Doumair [nord-ouest]».

En ayant recours à des milices locales, comme le Hezbollah dans les zones frontalières, et en s’attachant aux grands axes, le régime tente ainsi d’anticiper la stratégie de guérilla menée par les insurgés. Une manière pour Bachar al-Assad d’affirmer sa capacité de lutte contre l’insurrection actuelle.


Syrie: violents combats dans un aéroport militaire – 24 avril 2013 (Vidéo: Euronews)

À lire aussi:

«Bataille des aéroports d’Alep» en Syrie: les rebelles à l’intérieur de l’aéroport militaire de Mingh >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.