Un complot terroriste démantelé à Montréal et Toronto

La GRC a procédé a deux arrestations ce lundi 22 avril (Photo: Archives/GRC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
La GRC a procédé a deux arrestations ce lundi 22 avril (Photo: Archives/GRC)
La GRC a procédé a deux arrestations ce lundi 22 avril (Photo: Archives/GRC)

La Gendarmerie royale du Canada vient d’annoncer avoir procédé à deux arrestations, alors que ces deux personnes complotaient en vue de commettre un attentat terroriste contre un train de passagers VIA Rail.

Chiheb Esseghaier et Raed Jaser sont désormais accusés de complot en vue de commettre un attentat terroriste et complot pour attenter à la vie d’autrui au profit ou sous la direction d’un groupe terroriste, ou en association avec lui.

L’attentat visait un train de passagers VIA dans la grande région de Toronto. La Ville de Montréal n’était pas visée, même si l’un des suspects, Chiheb Esseghaier, y vivait depuis plusieurs années.

Les deux individus auraient passés les dernières semaines à observer les trains allant et venant, surtout sur la ligne Toronto-New York.

En interview pour 45eNord.ca, la surintendante Martine Fontaine, qui dirige les activités de sécurité nationale de la GRC au Québec, a indiqué que c’est l’enquête qui a révélée les liens entre les présumés terroristes et Al-Qaïda en Iran. L’organisation terroriste a apporté son soutien à ce complot en fournissant «des conseils et des directions» aux deux hommes. La GRC ne peut toutefois pas en dire davantage, car l’enquête est toujours en cours.

La Gendarmerie royale du Canada a pu arrêté les deux hommes avec l’aide du Service canadien du renseignement de sécurité, l’Agence des services frontaliers du Canada, le service de police de Toronto, la Police régionale de York,  la Police régionale de Peel, la Police provinciale de l’Ontario, la Police régionale de Durham, la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal. La GRC souhaite aussi exprimer sa gratitude au FBI, à Citoyenneté et Immigration Canada, Transports Canada, Via Rail et la Police du CN.

Réagissant à ces arrestations, le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, a déclaré que «le Canada ne tolérera aucune activité terroriste en sol canadien».

Les présumés terroristes devraient comparaître en Cour à Toronto, mardi et risquent tous deux la prison à perpétuité.