Un hélicoptère des forces américaines s’écrase près de la frontière nord-coréenne

0
Des marines sud-coréens en position après être tout jsute descendus d'un hélicoptère CH-53 Sea Stallion pendant l'exercice conjoint américano-sud-coréen helicopter Foal Eagle, en Corée du Sud (U.S. Marine Corps Photo : Archives / sergent Freddy G. Cantu, US marine Corps)
Des marines sud-coréens en position après être tout jsute descendus d’un hélicoptère CH-53 Sea Stallion pendant l’exercice conjoint américano-sud-coréen helicopter Foal Eagle, en Corée du Sud (U.S. Marine Corps Photo : Archives / sergent Freddy G. Cantu, US marine Corps)

Un hélicoptère des forces américaines s’est écrasé ce mardi 16 avril en Corée du Sud, près de la frontière entre les deux Corée, sans faire de blessés, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.


Mise à jour du  16/04/13 à 9h45

Finalement, c’était bien un CH-53 Stallion qui s’est écrasé en Corée. L’agence de presse sud-coréenne Yonhap avait auparavant indiqué que l’appareil accidenté était un hélicoptère tactique UH-60 Black Hawk, alors que l’AFP parlait d’un Ch-53.

Le commmuniqué des forces américaines de ce matin confirme qu’il s’agit bien d’un CH-53 :

«Aujourd’hui [16 avril] un hélicoptère CH-53E Super Stallion du corps des marines a effectué un atterrissage difficile à proximité du chmap de tir de Jipo-ri alors qu’il menait des opérations de vol de routine en appui de l’exercice Ssang Yong, des marines sud-coréens qui fait partie de l’exercice Foal Eagle [ NDLR :exercice conjoint américano-sud-coréen].»

Les rapports initiaux indiquent que 21 personnes étaient à bord dont cinq membres d’équipage. Tous les 21 membres du personnel ont été transportés à l’Hôpital 121, à Yongsan, en Corée. Quinze ont eu leur congé de l’hôpital, et les six autres sont dans un état stable.

L’équipage appartient à la 31e unité expéditionnaire des Marines et est stationnée à Okinawa, au Japon.

Dans leur communiqué, les forces américaines ont tenu à préciser que le CH-53E a un excellent dossier de sécurité opérationnelle et qu’une enquête approfondie aura lieu afin de déterminer les faits et circonstances entourant cet incident.

À 13h04, heure de Corée, un hélicoptère  des forces américaines (un UH-60 Black Hawk, selon Yonghap, un CH-53 Stallion selon l‘AFP) s’est écrasé dans un champ de tir situé dans le comté de Cheorwon, dans la province du Gangwon, alors qu’il était dans une phase d’atterrissage.

Tous les 14 soldats qui se trouvaient à bord de l’appareil ont été en mesure d’évacuer juste avant le crash et ont été tous envoyés vers l’hôpital militaire américain de Yongsan à Séoul pour des examens, dit encore Yonhap.

Après s’être écrasé, l’hélicoptère a pris feu, mais l’incendie a été rapidement maîtrisé.

Selon les autorités militaires, l’hélicoptère effectuait avec cinq autres un exercice de vol depuis 11h ce matin dans la région de Cheorwon, et l’écrasement est survenu à la fin de la mission d’entraînement, au moment de l’atterrissage.

Une enquête tentera d’établir la cause exacte de l’accident.

Cet écrasement survient au moment où les tensions sont particulièrement vives dans la péninsule coréenne avec l’escalade de provocations et de menaces de la Corée du Nord.

Il y a quelque 28 500 militaires américains qui sont stationnés en Corée du Sud depuis la fin de la Guerre de Corée (1950-53).

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.