Afghanistan: un attentat des taliban secoue le centre de Kaboul

0
Un nouvel attentat à la bombe a secoué le centre-ville de Kaboul, en Afghanistan (Photo: Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Un nouvel attentat à la bombe a secoué le centre-ville de Kaboul, en Afghanistan (Photo: Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Un nouvel attentat à la bombe revendiqué par les talibans a frappé le centre de Kaboul, ce vendredi. Plusieurs insurgés se sont repliés dans un édifice des Nations Unies, désormais encerclé par les forces spéciales afghanes et norvégiennes.

«Une puissante explosion a eu lieu suivie par une fusillade qui est toujours en cours», a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police Hashmat Stanikzaï. S’il n’a pu faire état de victimes au cours de cette attaque, il a précisé qu’«un certain nombre d’insurgés ont pris position dans un édifice du quartier».

D’après un photographe de l’AFP présent sur les lieux, les forces spéciales afghanes ont été rapidement déployées sur place. Elles encerclent désormais le bâtiment abritant notamment l’Organisation internationale des Migrations (OIM).

Des forces spéciales norvégiennes sont arrivées dans la foulée pour offrir un soutien opérationnel à leurs homologues afghans autour de cet édifice où se sont retranchés des insurgés.

«Nous ne sommes pas encore certains de leurs cibles, mais nous pensons qu’ils visaient les bureaux de la Force de protection publique, l’ambassade néerlandaise et certaines agences de l’ONU», a ajouté le porte-parole de la police.

Les talibans revendiquent une «attaque coordonnée» visant des étrangers

Une information confirmée par le chef du département policier des crimes et investigations de Kaboul, Mohammed Zaher. «Un groupe d’insurgés armés occupe un bâtiment et échange des coups de feu avec les forces de sécurité, après avoir perpétré une attaque suicide», a-t-il déclaré, ce vendredi.

Cette attaque a d’ores et déjà été revendiquée par les talibans afghans. Un de leurs porte-paroles, Zabiullah Mujahid, a évoqué une «attaque coordonnée» pour s’attaquer à des étrangers présents dans la capitale afghane.

«Un de nos hommes a effectué une attaque martyre à l’aide d’une voiture puis un groupe de moujahidines munis d’armes lourdes et légères a pris position dans un édifice et prend notamment pour cibles un bâtiment où des étrangers et des membres des services secrets résident», a-t-il assuré dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.