Dans son entrevue à la télévision du Hezbollah, Assad menace Israël

0

Le président syrien Bachar al-Assad a admis implicitement avoir reçu de son allié russe des systèmes sophistiqués de défense anti-aérienne et s’est dit sous «pression» pour ouvrir le front du Golan avec Israël, persistant dans son attitude de défi malgré plus de deux ans d’un conflit dévastateur.

Dans une interview à la chaîne Al-Manar du Hezbollah libanais diffusée jeudi, il a aussi répété être «très confiant» dans la victoire de ses troupes face aux rebelles et n’a pas écarté de se présenter à la présidentielle de 2014, au grand dam de l’opposition politique et militaire qui exige son départ du pouvoir.

Il a aussi indiqué qu’il n’excluait pas de se présenter à la présidentielle de 2014. «Si je sens que le peuple souhaite cette candidature, je n’hésiterai pas à le faire (…) Mais si je sens que le peuple syrien ne le veut pas (…) je ne me porterai pas candidat».

Lire l’article dans le Nouvel Observateur >>


Assad reconnaît implicitement avoir reçu des missiles russes (Vidéo: euronews)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.