Début de l’exercice Trident Fury 13 au large de l’île de Vancouver (PHOTOS)

0

Plus d’un millier de membres de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne viennent de commencer leur entraînement dans le cadre de l’exercice Trident Fury 13 au large de la côte Ouest de l’île de Vancouver (Colombie-Britannique). 45eNord.ca s’y rendra d’ailleurs dans quelques jours…

En plus des trois armes canadiennes, l’exercice naval interarmées bisannuel et binational de cette année marque la venue de la US Navy, la US Air Force, la US Air National Guard et la US Coast Guard.

«Les exercices interarmées bisannuels sont d’excellentes occasions pour les Forces armées canadiennes de parfaire leur état de préparation opérationnelle en vue de déploiements rapides et efficaces lors d’opérations interarmées aux côtés de nos alliés», a déclaré Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. «Nous nous réjouissons à l’avance de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires américains à protéger de toute menace étrangère ou intérieure nos eaux et nos zones de compétence maritime.»

«Notre état de préparation opérationnelle repose sur la mise en place d’un personnel qualifié, d’équipement et de ressources pour exécuter les missions qui nous sont attribuées par le gouvernement du Canada», a affirmé le vice-amiral Paul Maddison, commandant de la Marine royale canadienne. «Trident Fury fait partie d’une série d’exercices multinationaux visant à préparer nos forces à collaborer à une vaste gamme d’opérations éventuelles, allant de la prestation d’aide humanitaire, aux missions de combat, en passant par le secours aux sinistrés.»

Trident Fury 2013 est composée de trois portions.

Pour la portion navale, les navires NCSM Algonquin, Ottawa, Nanaimo, Saskatoon et Edmonton seront présents, tout comme le sous-marin NCSM Victoria. Ils seront accompagnés du navire auxiliaire américain USNS Carl Brashear, des navires USS Ford, Lake Champlain et Spruance et des USCGC Rush et Orcas.

La composante aérienne sera formée de plusieurs aéronefs du Canada et des États-Unis: CP-140 Aurora, CC-130J Hercules, CH-124 Sea King, CF-18 Hornet, F-15 Eagle, Alpha Jet, EA- 6B Prowler et EA-18G Growler.

Une autre portion de l’exercice de cette année, qui aura lieu du 13 au 19 mai, sera intégrée à un exercice interarmées plus vaste et d’envergure nationale appelé JointEx13. Cet exercice qui a débuté le 1er mai s’achèvera le 8 juin et comprend une composante terrestre du Royal 22e Régiment, des plongeurs-démineurs de l’Unité de plongée de la Flotte (Pacifique) et diverses ressources aériennes et navales qui tiendront des opérations côtières visant à établir une force interarmées intégrée, souple et prête à l’action.

En tout, ce sont huit bâtiments de combat de surface, un sous-marin, plus de 25 aéronefs militaires, cinq aéronefs commerciaux et 200 troupes de combat qui prennent part à l’exercice, pour un total de plus de 2 000 participants.

Nous vous donnons rendez-vous dans moins de dix jours pour la première partie de notre reportage sur Trident Fury à bord du contre-torpilleur NCSM Algonquin.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.