Des chiens et des chevaux au secours des vétérans atteints de stress post-traumatique

2
Des vétérans, des représentants de l'Ambulance Saint-Jean, le député Royal Galipeau et les chiennes de thérapie Lucy et Tulip témoignent leur enthousiasme à l'égard de l'annonce de financement faite par le ministre des Anciens Combattants pour mener une étude sur la façon dont les chiens et les chevaux peuvent contribuer à améliorer la santé et le bien-être des vétérans (Photo: ACC)
Des vétérans, des représentants de l’Ambulance Saint-Jean, le député Royal Galipeau et les chiennes de thérapie Lucy et Tulip témoignent leur enthousiasme à l’égard de l’annonce de financement faite par le ministre des Anciens Combattants pour mener une étude sur la façon dont les chiens et les chevaux peuvent contribuer à améliorer la santé et le bien-être des vétérans (Photo: ACC)

Le ministre des Anciens Combattants, Steven Blaney, a annoncé hier, mercredi 8 mai, deux partenariats, l’un avec Ambulance Saint-Jean, l’autre avec Can Praxis, pour étudier les bienfaits des chiens et des chevaux pour les vétérans atteints d’un trouble de santé mentale.

«Notre gouvernement examine tous les moyens possibles pour améliorer les soins et le soutien offerts aux vétérans et à leurs familles», a déclaré le ministre Blaney, ajoutant «Nous avons clairement entendu les vétérans nous dire qu’ils étaient intéressés par la thérapie assistée par l’animal, et nous étudions son utilisation pour les vétérans. »

Anciens Combattants Canada établira un partenariat avec l’Ambulance Saint-Jean du Canada et Can Praxis, qui vont évaluer les bienfaits de la présence de chiens sur la santé mentale et le bien-être en général des vétérans. Can Praxis collaborera avec l’Université de la Saskatchewan, et l’Ambulance Saint-Jean avec l’Université McGill, pour étudier les bienfaits de leurs programmes respectifs.

Chaque année, 2 500 équipes de thérapie canine de l’Ambulance Saint-Jean fournissent plus de 180 000 heures de service à des enfants, des personnes âgées et des malades partout au Canada, a souligné à cette occasion Mme Mairi Arthur, chancelière de l’Ambulance Saint-Jean, ajoutant «Nous sommes ravis qu’Anciens Combattants Canada appuie ce projet pilote et espérons que la recherche contribuera à améliorer la qualité de vie de nos vétérans. »

Photo: Can Praxis

M. Steve Critchley, cofondateur de Can Praxis a expliqué pour sa part que les chevaux réagissent au langage corporel des humains et que cette complicité novatrice met la théorie en pratique et permet de réduire le stress.

Selon, M. Crichtley, lui-même un vétéran qui a servi en Bosnie, la «réponse du cheval» augmente la conscience de soi du participant, ce qui aide les participants à acquérir une meilleure idée de la façon dont ils pensent et se comportent, les rendant ainsi capables de se détendre et de réduire leur réponse au stress. Ils augmentent ainsi la qualité de leurs vies et celles de leurs familles

La Fondation Wounded Warriors Canada participera aussi au financement de ce programme et son fondateur, Wayne Johnson, a déclaré quant à lui que «L’étude des bienfaits de la thérapie assistée par des chiens et des chevaux est un grand pas en avant» et que «Wounded Warriors Canada est fier de participer au financement de ces deux programmes et continuera de les appuyer à l’avenir.»

À lire aussi:

Une «app» pour gérer le stress post-traumatique chez les vétérans et les soldats >>

Roméo Dallaire devient le premier président d’honneur national de Wounded Warriors Canada >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article en francais. . Je connais le programme de Can Praxis et je n'avais pas trouver d'info en francais a ce jour. . . Merci encore