Fin d’année haute en couleurs au Collège militaire royal du Canada à Kingston

2
Le ministre MacKay à la remise des diplômes au Collège miltaire royal de Kingston, le 16 mai 2013 (Photo: compte Twitter Peter MacKay)
Le ministre MacKay à la remise des diplômes au Collège militaire royal de Kingston, le 16 mai 2013, avec le commandant du College, le brigadier-général Éric Tremblay et des diplômé(e)s de la promotion 2013 (Photo: compte Twitter Peter MacKay)

La cérémonie de collation des grades du Collège militaire royal du Canada a eu lieu le jeudi 16 mai en après-midi à Kingston en présence du ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, suivie le soir même de la traditionnelle cérémonie du crépuscule et, le lendemain, de la remise des commissions d’officiers par le vice-chef d’État-major, le vice-amiral Donaldson.

Le ministre de la Défense, qui est aussi chancelier du Collège militaire royal du Canada, a remis jeudi des diplômes à plus de 300 finissants au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat.

Parmi les diplômés, on trouvait des officiers commissionnés, des civils, des élèves officiers et des aspirants de marine qui commencent à assumer leurs fonctions d’officier dans les Forces armées canadiennes dès le lendemain.

Le ministre MacKay a encouragé les finissants de cette 94e promotion à mettre en pratique ce qu’ils ont appris au Collège militaire royal du Canada, déclarant: «Le Collège militaire royal du Canada nourrissait des attentes élevées envers vous tous, et vous avez su bravement relever tous les défis qui vous ont été lancés […] Vous allez partir d’ici pour être des dirigeants et je suis fier de célébrer cette importante étape avec vous.»

Remise de deux diplômes honorifiques

Le ministre de la Défense a aussi présenté à cette, occasion deux diplômes honorifiques afin de souligner les contributions la docteure Margaret Somerville, AM (membre de l’ordre de l’Australie), MSRC (membre de la Société royale du Canada), professeure à la faculté de médecine et directrice fondatrice du Centre de médecine, d’éthique et de droit de la faculté de droit de l’Université McGill et de et William (Bill) Coyle, vice-président provincial du Conseil de liaison des Forces armées canadiennes et membre actif au sein des communautés aérospatiales militaires et commerciales.

«Je félicite nos deux récipiendaires d’un diplôme honorifique», a dit le ministre MacKay, ajoutant, «Chacune de ces personnes a su se distinguer par le leadership dont elles ont fait preuve dans leurs domaines respectifs et a contribué considérablement à l’amélioration des recherches et du professionnalisme.»

Cérémonie du crépuscule

La cérémonie du crépuscule, il y a deux ans (cliquez pour aggrandir)(Photo: Archives/MDN)

De plus, jeudi soir au Terrain de parade du Collège militaire royal, avait lieu la cérémonie du crépuscule traditionnelle qui se déroulait sur la péninsule historique de Point Frederick, où était située jadis le quartier général de la Marine royale et qui constituait la principale base navale britannique sur le lac Ontario à l’époque de la guerre de 1812.

L’équipe de parachutistes des Forces canadiennes, les Skyhawks ouvraient la cérémonie, qui mettait en vedette les équipes d’exercice militaire, de garde des drapeaux, d’adresse militaire Sandhurst (descente en rappel) et de tae kwon do, les tambours du Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones, et l’harmonie, les corps de cornemuses et tambours et la troupe de danse écossaise du CMRC.

Le clou de l’événement a été la cérémonie solennelle au crépuscule alors que la soirée s’achèvait par un feu d’artifice.

Les élof deviennent des officiers

Les finissants 2011 défilent après avoir reçu leur commission d’officiers (cliquez pour aggrandir) (Photo: Archives/ MDN)

Finalement, pour terminer, ce vendredi à 10h, toujours au Terrain de parade, les plus de 300 élèves-officiers et aspirants de marine du Collège reçoivent leur commission des mains du vice-amiral Bruce Donaldson, vice-chef d’état-major de la défense, accompagné de commandants d’armée, de commandants opérationnels et du brigadier-général Eric Tremblay, commandant du Collège militaire royal du Canada.

À compter de cette minute, les élof d’hier deviennent des officiers des Forces armées canadiennes.

Pour rendre hommage aux nouveaux diplômés, les élèves officiers feront une démonstration de manœuvres à pied et d’exercice avec épée, avant de tirer une salve d’honneur traditionnelle surnommée « Feu de joie ». Deux chasseurs CF18 Hornet et un appareil CP140 Aurora des Forces armées canadiennes survoleront également les lieux de la cérémonie.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion2 commentaires